Passer au contenu principal

L’Inde et le Pakistan esquissent un rapprochement

Au sommet d’Oufa, vendredi, le premier ministre indien a accepté l’invitation de son homologue pakistanais à se rendre à Islamabad.

Le premier ministre indien Narenda Modi, à droite, parle au premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, à gauche.
Le premier ministre indien Narenda Modi, à droite, parle au premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, à gauche.
Keystone

On est encore loin de la détente entre les deux ennemis héréditaires nés de la sanglante partition de l’Empire britannique des Indes en août 1947. Mais, en annonçant ce vendredi en marge du sommet d’Oufa en Russie qu’il acceptait l’invitation de son homologue pakistanais Nawaz Sharif à se rendre l’an prochain à Islamabad, le premier ministre indien Narenda Modi a peut-être enclenché ce processus de rapprochement tant de fois évoqué, mais jamais abouti entre les deux puissances nucléaires du sous-continent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.