Inondations au Texas: la crainte des alligators

HarveyLes inondations font craindre aux habitants que des alligators en captivité puissent s'échapper et leur rendre visite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les inondations causées par la tempête Harvey dans le Texas font craindre que des alligators en captivité puissent s'évader et se rendre dans des secteurs habités.

Les clôtures de Gator Country, un parc animalier au nord-est de Houston, ont ainsi failli être totalement submergées par les eaux. Ces clôtures sont le seul obstacle qui empêche quelque 350 alligators de se retrouver en liberté.

«L'eau est à moins de 30 centimètres de recouvrir les clôtures. On ne sait pas quoi faire», a déclaré le propriétaire de ce parc, Gary Saurage, à la chaîne de télévision locale KFDM lundi. Ces alligators, qui sont dans leur habitat naturel, ne sont pas conservés dans des enclos, à l'exception des deux plus gros, «Big Al» et «Big Tex», a-t-il ajouté.

Animaux mis dans des enclos

D'autres animaux dangereux de la région, comme des serpents venimeux ou des crocodiles, ont été retirés des endroits où ils étaient exposés et ont été mis dans des enclos.

Les habitants de la région, déjà gravement touchés par la tempête, craignent que ces alligators quittent le parc et se retrouvent en liberté au milieu des rues inondées.

«Si certains s'échappent, cela ne représentera rien par rapport au nombre total d'alligators dans la nature», a tenté de rassurer John Warren, un responsable du Département texan des parcs et de la nature. «On comprend que cela inquiète les gens», a convenu dans une interview au Houston Chronicle ce scientifique spécialiste des alligators. Il a cependant rassuré la population en expliquant que les reptiles ne s'éloigneraient probablement pas de leur source de nourriture, le parc animalier, situé à 24 kilomètres de la moindre ville. (afp/nxp)

Créé: 30.08.2017, 03h24

Evacuation autour d'une usine chimique

Les résidents du comté de Harris au Texas qui vivent dans un rayon de 2,4 km autour d'une usine chimique du groupe français Arkema ont été évacués par mesure de précaution. Arkema a prévenu le comté «de la possible réaction de certains des produits chimiques présents sur le site. Potentiellement la réaction chimique pourrait provoquer un incendie sur le site, ce qui pourrait produire une large quantité de fumée noire».

Articles en relation

Trump se pose en rassembleur face à Harvey

Etats-Unis Le président américain a mis en avant mardi la coopération entre autorités fédérales et locales face aux inondations causées par Harvey. Plus...

Melania part en escarpins au Texas

Etats-Unis L'épouse de Donald Trump a fait jaser sur les réseaux sociaux lors du départ du couple présidentiel pour la région frappée par la tempête Harvey. Plus...

Les athlètes se mobilisent pour le Texas

Harvey Les footballeurs et les basketteurs américains ont fait don de millions de dollars aux victimes de la tempête Harvey. Plus...

Beyoncé promet d'aider les victimes de Harvey

Etats-Unis Née à Houston, la star américaine va aider financièrement les victimes de la tempête qui ravage le Texas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.