Passer au contenu principal

Etats-UnisL'instigateur de la destitution se dit menacé

Le procureur Adam Schiff auquel les démocrates doivent la procédure en impeachment, se dit menacé par Trump lui-même après un tweet du président estimant qu'il n'avait pas (encore) payé le prix.

Le parlementaire Adam Schiff.
Le parlementaire Adam Schiff.
AFP

Le parlementaire Adam Schiff, qui mène l'accusation au procès en destitution de Donald Trump, s'est dit menacé dimanche par le président qui a tweeté que l'élu démocrate devait «payer le prix».

«Schiff le Fourbe est un homme politique corrompu, et vraisemblablement un homme très tordu. Il n'a pas payé le prix, pour l'instant, pour ce qu'il a fait à notre pays !», a tweeté dimanche matin Donald Trump.

Adam Schiff a ensuite réagi sur le plateau de la chaîne NBC. A la question de savoir s'il prenait le tweet de Donald Trump comme une «menace», le parlementaire démocrate a répondu: «Je pense que c'est destiné à l'être».

Chef de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, ancien procureur diplômé de Harvard, Adam Schiff est devenu la bête noire du milliardaire républicain en menant l'enquête qui a abouti à la mise en accusation du président.

Le représentant démocrate a ensuite été désigné pour officier comme procureur en chef au procès de Donald Trump au Sénat, dont les débats se poursuivent lundi.

Lors de son réquisitoire mercredi, Adam Schiff a accusé Donald Trump d'avoir tenté de «tricher» pour remporter un second mandat à la Maison Blanche, en exerçant des pressions sur l'Ukraine afin qu'elle lance une enquête défavorable sur son rival potentiel, le démocrate Joe Biden.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.