L'Iran se dote d'un sous-marin dit «Le conquérant»

MissilesL'Iran a inauguré dimanche un sous-marin capable de tirer des missiles à longue portée.

Cérémonie d'inauguration du «Conquérant» dans le port de Bandar-Abbas.

Cérémonie d'inauguration du «Conquérant» dans le port de Bandar-Abbas. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Iran a inauguré dimanche un sous-marin capable de tirer des missiles de croisière, réaffirmant ainsi sa volonté d'autonomie en matière de défense dans un contexte de tensions avec les Etats-Unis, a rapporté la télévision d'Etat.

«Aujourd'hui, la République islamique devient complètement autosuffisante sur terre, dans les airs et sur la mer», a déclaré le président iranien Hassan Rohani au cours d'une cérémonie dans le port de Bandar-Abbas (sud), à laquelle ont assisté des hauts gradés de l'armée et des membres du gouvernement.

«Notre puissance défensive est destinée à défendre nos intérêts et nous n'avons jamais cherché à attaquer aucun pays», a-t-il ajouté, précisant que l'Iran n'aurait pas la même volonté «d'industrialisation en matière de défense» si le pays pouvait simplement acheter à d'autres les armes dont il a besoin.

Selon lui, «la pression des ennemis, la guerre (entre l'Iran et l'Irak, de 1980 à 88) et les sanctions» ont poussé l'Iran à devenir autosuffisant en matière de défense.

Washington a fait de l'Iran son principal ennemi et a adopté des sanctions économiques draconiennes après s'être retiré en 2018 de l'accord sur le nucléaire iranien jugé trop laxiste par Donald Trump.

Un vaisseau de 600 tonnes

Le sous-marin, nommé Fateh («Le conquérant» en farsi), est le premier submersible «semi-lourd» de la flotte iranienne, un modèle entre les sous-marins de poche de type Ghadir et ceux de la classe «kilo» qu'utilise déjà l'armée du pays, d'après l'agence de presse Fars.

Le vaisseau, qui pèse près de 600 tonnes, peut tirer des missiles de croisière --d'une portée non précisée-- mais aussi des torpilles et des mines marines. Il peut opérer à plus de 200 mètres en dessous du niveau de la mer avec une autonomie de 35 jours.

Les programmes balistiques de la République islamique inquiètent les Occidentaux qui accusent l'Iran de vouloir augmenter la portée de ses missiles et de déstabiliser le Moyen-Orient, et Israël, ennemi juré de Téhéran. Certains généraux iraniens affirment régulièrement souhaiter la destruction de l'Etat hébreu.

L'Iran répète que ses programmes de missiles répondent à une question de sécurité nationale, qu'ils n'ont qu'un but défensif et que cette question n'est pas négociable. (afp/nxp)

Créé: 17.02.2019, 17h10

Articles en relation

Le retrait américain risque de renforcer ses rivaux

Syrie En se retirant de la Syrie, les Etats-Unis favoriseraient la Russie et l'Iran, ses ennemis jurés. Plus...

L'Iran au menu d'une réunion à Varsovie

Moyen-Orient La réunion de Varsovie visant à promouvoir «la paix et la sécurité au Moyen-Orient» continue ce jeudi. Présent, Netanyahu parle d'un événement historique. Plus...

Netanyahu: «Nos missiles peuvent aller très loin»

Israël/Iran Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a vanté mardi la portée des missiles de son pays, dans un nouvel avertissement à l'Iran. Plus...

L'Iran confirme un «récent» test de missile

Moyen-Orient Téhéran a confirmé un essai de missile, plus d'une semaine après les condamnations des capitales occidentales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.