L'Iran exécute un «espion» de la CIA

Tensions Iran -USALe gouvernement iranien a condamné à mort un Américain soupçonné d'avoir fait de l'espionnage pour les Etats-Unis.

Photo prétexte

Photo prétexte Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Iran a exécuté un prestataire du ministère de la Défense. Il était condamné pour espionnage au profit de l'Agence centrale du renseignement des Etats-Unis (CIA), a indiqué samedi l'agence de presse semi-officielle Isna, dans un contexte de tensions accrues entre Téhéran et Washington.

«Jalal Haji Zavar, un prestataire de l'organisation aérospatiale du ministère de la Défense qui était un espion pour la CIA et le gouvernement américain, a été exécuté», a précisé Isna, citant l'armée iranienne sans donner plus de détails sur la date de l'exécution. L'homme avait été condamné par un tribunal militaire et sa sentence a été exécutée à la prison de Rajai-Shahr dans la ville de Karaj, au nord-ouest de Téhéran.

Selon Isna, M. Zavar a été «identifié par les services de renseignement du ministère de la Défense» et avait, au cours de l'enquête, «avoué explicitement espionner au profit de la CIA pour de l'argent tandis que des documents et des outils d'espionnage avaient été retrouvés à son domicile».

L'agence semi-officielle n'a pas précisé la date de son arrestation mais a noté qu'il ne fournissait plus ses services au ministère depuis l'année 1389 du calendrier persan (mars 2010 - mars 2011).

Tensions accrues

Mardi, l'Iran avait affirmé avoir démantelé un «nouveau réseau» d'espions et de «nouvelles recrues des Américains» liées à la CIA, selon l'agence de presse officielle Irna. Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran ont atteint un nouveau pic avec la destruction jeudi par les Iraniens d'un drone américain «dans l'espace aérien iranien» selon Téhéran, Washington affirmant pour sa part qu'il se trouvait dans l'espace aérien international.

Vendredi le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé à la dernière minute des frappes de représailles sur trois sites iraniens pour éviter un lourd bilan humain. (ats/nxp)

Créé: 22.06.2019, 21h33

Nouvelles sanctions «majeures» dès lundi contre l'Iran

Donald Trump a annoncé samedi que les Etats-Unis imposeraient lundi de nouvelles sanctions «majeures» contre l'Iran, quelques heures après avoir assuré que si la République islamique renonçait à son programme nucléaire, il deviendrait son «meilleur ami».



«Nous mettons en place des sanctions supplémentaires majeures contre l'Iran lundi», a tweeté le président américain. «L'Iran ne peut pas avoir d'armes nucléaires!».

Articles en relation

L'Iran menace les Etats-Unis en cas d'attaque

Moyen-Orient Le président américain Donald Trump a maintenu ses menaces de représailles contre Téhéran qui a abattu un drone américain. Plus...

Trump a annulé in extremis des frappes sur l'Iran

USA-Iran Après la destruction du drone US par Téhéran, le président américain a ordonné des représailles militaires avant de se raviser au dernier moment. Plus...

Les compagnies aériennes évitent le détroit d'Ormuz

Tension dans le Golfe Swiss, Lufthansa, KLM ou encore Etihad ont modifié leurs plans de vol après la destruction d'un drone US par l'Iran jeudi matin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.