Passer au contenu principal

Conflit israélo-palestinienIsraël frappe Gaza après un tir de roquette

Jeudi soir, une roquette tirée de la bande de Gaza est tombée en Israël, sans faire de victime. Tsahal a répliqué en frappant des positions du Hamas.

Tsahal a annoncé mercredi avoir mené des raids sur le Hamas en réponse à deux tirs de roquettes de Gaza. (27 novembre 2019)
Tsahal a annoncé mercredi avoir mené des raids sur le Hamas en réponse à deux tirs de roquettes de Gaza. (27 novembre 2019)
AFP
Au centre, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a été mis en examen pour «corruption». (Jeudi 21 novembre 2019)
Au centre, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a été mis en examen pour «corruption». (Jeudi 21 novembre 2019)
Keystone
La Ligue arabe s'est réunie au Caire. Des appels à faire de même avec la Palestine et Jérusalem-Est ainsi que des sanctions contre Washington ont été lancés. (Samedi 9 décembre 2017)
La Ligue arabe s'est réunie au Caire. Des appels à faire de même avec la Palestine et Jérusalem-Est ainsi que des sanctions contre Washington ont été lancés. (Samedi 9 décembre 2017)
AFP
1 / 150

L'armée israélienne a frappé des positions du Hamas dans la bande de Gaza dans la nuit de jeudi à vendredi, en riposte à un tir de roquette sur Israël en provenance du territoire palestinien gouverné par le mouvement islamiste, a-t-elle indiqué. On ignore si ces frappes ont fait des blessés.

Jeudi soir, une roquette tirée de la bande de Gaza, enclave coincée entre Israël, Égypte et Médterranée, est tombée sur un bâtiment à Sdérot, dans le sud d'Israël, sans faire de victime. Il s'agissait du deuxième projectile en 24 heures et du premier à atteindre un bâtiment depuis un grave accès de violence entre l'armée israélienne et les groupes armés palestiniens de Gaza début mai.

Le Hamas tenu pour «responsable»

«Dans la nuit, des avions de combat et des appareils de l'armée israélienne ont frappé un certain nombre de sites terroristes du Hamas à travers la bande de Gaza», a dit l'armée dans un communiqué. Parmi les objectifs pris pour cibles figurent des bases militaires, a-t-elle dit. L'armée a répété tenir le Hamas pour «responsable» de tout ce qui se passait à Gaza.

Le Hamas et Israël se sont livré trois guerres depuis 2008. Plusieurs confrontations ont opposé l'armée israélienne et les groupes armés palestiniens depuis mars 2018. Dans la dernière en date début mai, la plus grave depuis la guerre de 2014, les groupes palestiniens avaient tiré des centaines de roquettes sur Israël, tuant quatre civils israéliens. La réplique israélienne avait fait 25 morts palestiniens.

Dans la nuit de mercredi à jeudi déjà, l'armée israélienne avait mené un raid contre une position du Hamas, après l'interception d'un tir de roquette contre Israël depuis l'enclave palestinienne.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.