Passer au contenu principal

Conflit israélo-palestinienIsraël réplique à des ballons incendiaires

L'armée israélienne a frappé une position du Hamas dans la bande de Gaza, pour la deuxième journée consécutive.

Aucun blessé n'a été signalé après cette frappe dans la bande de Gaza.
Aucun blessé n'a été signalé après cette frappe dans la bande de Gaza.
AFP

L'armée israélienne a annoncé jeudi avoir frappé une infrastructure du Hamas dans la bande de Gaza. Elle affirme avoir répondu à des lancements de ballons incendiaires vers le territoire israélien.

«Il y a peu de temps, un hélicoptère d'attaque (israélien) a frappé dans le nord de la bande de Gaza une infrastructure utilisée pour des activités clandestines de l'organisation terroriste Hamas», a indiqué l'armée dans un communiqué. L'armée a précisé qu'il s'agissait d'une réponse au lancement vers le territoire israélien de ballons auxquels étaient attachés des engins explosifs.

Ce genre de ballons sont utilisés pour déclencher des incendies dans les cultures et les communautés israéliennes situées près de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Une source sécuritaire dans l'enclave palestinienne a confirmé que la frappe israélienne, la deuxième en deux jours, avait touché une base appartenant à la branche militaire du Hamas, organisation islamiste qui contrôle Gaza. Aucun blessé n'a été signalé.

Mercredi, Israël avait frappé des cibles du Hamas dans la bande de Gaza en représailles au tir de quatre roquettes vers le sud de son territoire. Israël a été engagé depuis 2008 dans trois guerres avec le Hamas et des groupes armés alliés.

En 1897, le journaliste et écrivain Theodor Herzl réunit à Bâle le premier congrès sioniste qui aspire à créer, pour le peuple juif, un foyer en Palestine garanti par le droit public. Du côté arabe, après des protestations de notables de Jérusalem, les premières organisations politiques sont créées en 1911 à Haïfa et à Jaffa pour lutter contre le sionisme.
En 1897, le journaliste et écrivain Theodor Herzl réunit à Bâle le premier congrès sioniste qui aspire à créer, pour le peuple juif, un foyer en Palestine garanti par le droit public. Du côté arabe, après des protestations de notables de Jérusalem, les premières organisations politiques sont créées en 1911 à Haïfa et à Jaffa pour lutter contre le sionisme.
Keystone
Il y a 100 ans, la déclaration Balfour a ouvert la voie à la création de l'Etat d'Israël.Le 2 novembre 1917, ce texte signé par le chef de la diplomatie britannique Arthur Balfour affirme que «le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif».
Il y a 100 ans, la déclaration Balfour a ouvert la voie à la création de l'Etat d'Israël.Le 2 novembre 1917, ce texte signé par le chef de la diplomatie britannique Arthur Balfour affirme que «le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif».
AFP
Pour le président palestinien  Mahmoud Abbas, la décision de Donald Trump «ne change rien à la réalité de Jérusalem... ville palestinienne arabe chrétienne et musulmane».  (Mercredi 6 décembre 2017)
Pour le président palestinien Mahmoud Abbas, la décision de Donald Trump «ne change rien à la réalité de Jérusalem... ville palestinienne arabe chrétienne et musulmane». (Mercredi 6 décembre 2017)
1 / 23

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.