Ivre, il roulait dans une BMW transformée en piscine

InsoliteRencontre pour le moins insolite en Allemagne! La police du Land de Saxe a arrêté une vieille BMW Série 3 transformée en piscine roulante, avec quatre «nageurs» à son bord.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police allemande a procédé à une arrestation rocambolesque il y a quelques jours. En effet, dans la paisible commune d'Eibenstock, près de la frontière tchèque, les agents ont interpellé une vieille BMW Série 3 convertie en piscine et remplie de 2000 litres d'eau, selon différentes sources médiatiques.

A bord: un jeune conducteur, et trois passagers, dont un assis sur le coffre, les pieds dans l'eau. Seuls le volant et le levier de vitesse subsistent dans l'habitacle à ciel ouvert entièrement recouvert de bleu!

Arrestation fortuite

La police est tombée fortuitement sur la piscine roulante qui n'était pas immatriculée. En voyant un officier à moto arriver près de leur véhicule, les quatre «nageurs» ont déversé sur le sol les 2000 litres d'eau, avant de garer leur engin et de prendre la fuite. Seul un jeune homme ivre de 23 ans a pu être rattrapé.

L'homme a confié à Bild que la virée était une idée stupide. «C'était la première fois que nous conduisions cette voiture sur la route et nous voulions seulement nous amuser un peu», a-t-il expliqué. La préparation de la voiture a quand même nécessité quatre semaines de travail.

Le conducteur a été cité pour conduite en état d'ivresse et absence de plaques d'immatriculation et d'assurance. Mais pas pour excès de vitesse, car la BMW ne roulait pas à plus de 25 km/h...

Créé: 30.07.2013, 15h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.