Jacinda Ardern affronte la tragédie avec empathie et détermination

Drame de ChristchurchÀ la suite de la fusillade sanglante, la première ministre néo-zélandaise veut donner une vision d’un monde meilleur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jacinda Ardern, politicienne de poigne de 38 ans, entrée au gouvernement il y a un an et demi, entend montrer au monde ce qu’est le véritable leadership: sympathie, amour et intégrité. Habillée de noir, la cheffe du gouvernement a ouvert la séance de mardi devant l’assemblée des parlementaires à Wellington, la capitale, sur un air vibrant et solennel. Les familles des victimes sont attendues du monde entier en vue des obsèques.

Elle prône la compassion

«Salam aleikum» («La paix soit avec toi»): c’est un discours empreint d’émotion que la première ministre de Nouvelle-Zélande a adressé ce mardi aux musulmans. Elle a communiqué rapidement, fournissant aux Néo-Zélandais autant d’informations qu’elle le pouvait. Tout cela dans un langage où elle exprime le choc et la tristesse. «Ils sont nous », dit-elle simplement en parlant des morts et des blessés. Selon la politicienne, la Nouvelle-Zélande a été choisie par le terroriste pour sa sécurité, parce que ce n’est pas un lieu propice à la haine ou au racisme. «Parce que nous représentons la diversité, la gentillesse et la compassion pour ceux qui partagent nos valeurs. Nous sommes un refuge pour ceux qui en ont besoin.»

Elle taira le nom du terroriste

«Quand je parlerai de lui, il sera sans nom. Par cet acte terroriste, il recherchait beaucoup de choses, mais l’une d’elles était la notoriété. C’est pourquoi vous ne m’entendrez jamais prononcer son nom. C’est un terroriste. C’est un criminel. C’est un extrémiste.» Dans son allocution, Jacinda Ardern a promis de ne jamais prononcer le nom du tueur des mosquées. Elle a parlé avec un aplomb déconcertant. Et a prié l’assemblée: «Je vous implore: prononcez les noms de ceux qui ne sont plus plutôt que celui de l’homme qui les a emportés.»

Le quotidien «The Guardian» analyse la compassion de Jacinda Ardern et la compare à Dwight Eisenhower, qui a déclaré un jour: «La qualité suprême du leadership est incontestablement l’intégrité.» La première ministre néo-zélandaise incarne cela: elle parle sans peur et sans renonciation. Et le journal de citer encore Martin Luther King, qui a dit que les véritables dirigeants ne cherchent pas le consensus mais le façonnent. Mme Arden façonnerait donc un consensus différent, faisant preuve d’action, avec soin et dans l’unité. Le terrorisme voit la différence et veut l’anéantir. Pour la cheffe du gouvernement de Nouvelle-Zélande, c’est l’inverse: elle voit la différence et veut la respecter, l’accepter et se connecter à elle. C’est une athée qui entend montrer que l’amour va démanteler la haine. Ce leadership, cette lumière qu’elle veut faire briller, entend guider les peuples vers un monde où nous verrions le meilleur de nous plutôt que le pire.

Créé: 19.03.2019, 14h01

Articles en relation

Jacinda Ardern veut durcir la loi sur les armes

Nouvelle-Zélande Le tueur de Christchurch a pu se procurer légalement des fusils d’assaut. La première ministre va prendre des mesures. Plus...

Le tueur de Christchurch se pose en disciple de Breivik

Nouvelle-Zélande L’Australien de 28 ans s’affirme dans un manifeste comme un justicier blanc investi d’une mission. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.