Jakarta: une grenade explose, 2 soldats blessés

IndonésieUne explosion causée par une grenade a blessé deux soldats mardi matin dans la capitale indonésienne.

Les autorités sur les lieux de l'explosion à Jakarta mardi 3 décembre 2019.

Les autorités sur les lieux de l'explosion à Jakarta mardi 3 décembre 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une explosion qui a blessé deux soldats mardi matin dans le centre de la capitale indonésienne Jakarta a été provoquée par une grenade fumigène, a indiqué la police, écartant l'hypothèse d'une attaque.

«Nous sommes en train d'enquêter pour comprendre comment la grenade s'est retrouvée là», sur le site du monument national (Monas) situé au coeur de la capitale indonésienne, a expliqué à des journalistes le chef de la police de Jakarta, Gatot Edy. Deux militaires blessés ont été transportés à l'hôpital. «L'un d'entre eux a été blessé à la main et l'autre à la jambe», a précisé le responsable.

Interrogé par des journalistes, Gatot Edy a précisé qu'il n'y avait aucun élément pouvant orienter vers la piste d'une attaque. (afp/nxp)

Créé: 03.12.2019, 04h50

Articles en relation

Attentat-suicide contre des policiers à Sumatra

Indonésie Un homme s'est fait exploser mercredi devant un bâtiment de la police sur l'île de Sumatra. Six personnes ont été blessées. Plus...

Le ministre à la Sécurité blessé dans une attaque

Indonésie Le responsable national de la sécurité a été grièvement blessé dans une attaque à l'arme blanche perpétrée par un groupe extrémiste djihadiste indonésien affilié à l'Etat islamique (EI). Plus...

Nouvelle nuit de violences à Jakarta

Indonésie Les tensions sont toujours très vives dans la capitale indonésienne où des affrontements ont à nouveau eu lieu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...