Passer au contenu principal

Jaroslaw Kaczynski et son parti rêvent de tout contrôler

Depuis sa victoire électorale du 25 octobre, le Parti Droit et Justice (PiS) du leader conservateur veut mettre au pas ses contradicteurs.

Au pas de charge. Un mois et demi après sa victoire écrasante aux législatives du 25 octobre qui lui a donné la majorité tant à la Diète (235 sièges sur 460) qu’au Sénat (61 sur 100), le Parti Droit et Justice (PiS) du très conservateur et eurosceptique Jaroslaw Kaczynski poursuit son opération «mise au pas» des contre-pouvoirs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.