Jawad Bendaoud écope de quatre ans de prison

Attentats de Paris 2015Jawad Bendaoud, le logeur de deux djihadistes des attaques du 13 novembre 2015, a été condamné vendredi en appel à quatre ans de prison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jawad Bendaoud, qui avait hébergé deux des djihadistes responsables des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a été condamné vendredi en appel à quatre ans de prison, après avoir été relaxé en première instance.

Entouré de six gendarmes dans le box des prévenus, le prévenu est resté calme à l'annonce de l'arrêt de la cour d'appel, secouant légèrement la tête.

Jawad Bendaoud, qui n'a cessé de clamer son innocence, avait été relaxé en première instance en février 2018. Il encourait six ans de prison.

La cour a aussi prononcé l'interdiction de ses droits civiques pendant cinq ans. Il devra également indemniser au titre des dommages et intérêts de nombreuses parties civiles, dont des victimes des attentats.

Premier procès

Ce procès était le premier en lien avec les attaques du 13-Novembre, qui ont fait 130 morts à Saint-Denis et Paris.

Jawad Bendaoud était jugé pour «recel de malfaiteurs terroristes», pour avoir fourni l'appartement où Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attaques, et son complice Chakib Akrouh s'étaient repliés à Saint-Denis, en banlieue parisienne. C'est là qu'ils sont morts dans l'assaut des policiers d'élite du Raid, le 18 novembre 2015.

L'avocate générale Naïma Rudloff avait requis en décembre cinq ans de prison contre ce délinquant multirécidiviste.

Jugé à ses côtés pour «non-dénonciation de crime terroriste», Youssef Aït Boulahcen, le cousin d'Abdelhamid Abaaoud, a également été condamné à 4 ans de prison avec mandat de dépôt à l'audience.

En première instance, il avait été condamné à quatre ans de prison, dont un an avec sursis. L'avocate générale avait requis la peine maximale (5 ans de prison, avec mandat de dépôt) contre cet homme de 26 ans, un ambulancier à l'allure soignée.

Dans un dossier distinct, Jawad Bendaoud a été condamné mercredi en appel à un an de prison pour des «menaces de mort» contre une victime des attentats du 13-Novembre. (afp/nxp)

Créé: 29.03.2019, 15h02

Articles en relation

Jawad: «Si vous me condamnez, vous condamnez un coupable »

France La cour d'appel de Paris rendra son arrêt le 29 mars dans le procès de Jawad Bendaoud, qui a terminé son procès par un terrible lapsus. Plus...

Cinq ans de prison requis contre le logeur de Daech

Attentats de Paris Relaxé en première instance, Jawad Bendaoud, qui avait fourni l'appartement de repli aux cerveaux des attentats du Bataclan, était jugé ce jeudi par la cour d'appel de Paris. Plus...

Bendaoud: «Je ne suis pas un menteur»

France En pleine audience, Jawad Bendaoud a explosé de colère face à l'avocate générale ce vendredi. Plus...

«Vous voulez me faire passer pour un con»

Procès de Jawad Bendaoud Le procès du «logeur» des djihadistes des attentats du 13-Novembre, Jawad Bendaoud, s'est poursuivi ce jeudi dans un climat très tendu. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.