Passer au contenu principal

Le mot de l'actu: Jawaderie

Le mot «jawaderie» est apparu sur les réseaux sociaux suite à l’assaut policier contre la planque terroriste de Saint-Denis, dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris. Il qualifie la nature des propos d’une prétendue naïveté tenus par Jawad Bendaoud, le «logeur de Daech», devant la caméra de BFMTV avant d’être embarqué par les forces de l’ordre.

Au cours de cette séquence surréaliste, le «loueur» de l’appartement explique avoir hébergé les djihadistes «pour rendre service» tout en ne sachant rien des activités criminelles de «ses locataires». Le «on m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service, Monsieur», a déclenché l’hilarité des internautes et une avalanche de blagues qui ont servi de défouloir après les attentats. Quant au prétendu naïf - qui possède un remarquable casier judiciaire - il rumine depuis ses «jawaderies» derrière les barreaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.