Passer au contenu principal

Etats-UnisJeffrey Epstein restera en prison

Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet d'exploitation sexuelle de mineures et d'association de malfaiteurs.

Selon l'acte d'accusation, Jeffrey Epstein aurait fait venir des mineures dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach.
Selon l'acte d'accusation, Jeffrey Epstein aurait fait venir des mineures dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach.
Keystone

Un juge fédéral américain a rejeté jeudi la demande de remise en liberté de Jeffrey Epstein. Il a ordonné le maintien en détention du financier accusé d'agressions sexuelles sur des mineures.

A l'audience, le juge Richard Berman a estimé que le procureur avait «établi le danger (que présente l'accusé) pour les autres et la société», ainsi que le risque de fuite. Il a débouté de sa demande de remise en liberté sous caution la défense de Jeffrey Epstein, qui était prête à verser plus de 100 millions de dollars.

Les avocats du financier proposaient une assignation à résidence à Manhattan, un bracelet électronique et l'installation de caméras pour suivre les allées et venues.

Audience fin juillet

«Je doute qu'aucune formule puisse neutraliser le danger (que présente Jeffrey Epstein) pour la société», a expliqué le juge, qui a fixé la prochaine audience au 31 juillet. Il a ajouté que le fait que l'accusé possède un jet privé, ainsi que la découverte de 70'000 dollars en espèces, un faux passeport autrichien et des diamants, confirmaient le risque de fuite.

Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet d'exploitation sexuelle de mineures et d'association de malfaiteurs en vue d'exploiter sexuellement des mineures, deux chefs d'accusation passibles au total de 45 années d'emprisonnement.

Selon l'acte d'accusation, il aurait fait venir des mineures - certaines âgées de 14 ans seulement - dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach (Floride), entre 2002 et 2005 au moins, «pour se livrer à des actes sexuels avec lui, après quoi il leur donnait des centaines de dollars en liquide».

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.