Passer au contenu principal

Le jeune Kim Jong-un assoit son pouvoir à Pyongyang

Le premier congrès du Parti des travailleurs depuis 1980 s’ouvre ce vendredi. Analyse de Mathieu Duchâtel.

Lors du dernier congrès du Parti des travailleurs de Corée, en 1980, il n’était même pas né. Ce vendredi 6 mai, Kim Jong-un devrait utiliser cette rare réunion du parti unique – la septième seulement depuis sa création en 1949 – pour asseoir son pouvoir sur la seule dictature communiste héréditaire du monde. Un régime fondé par son grand-père, Kim Il-sung, qu’il a reçu en héritage des mains de son père, Kim Jong-il, et dont le programme nucléaire est une manière d’assurance-vie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.