Joe Biden renonce à la course présidentielle

Etats-UnisLe vice-président américain a annoncé mercredi qu'il ne serait pas candidat à l'investiture du parti démocrate pour l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Le renoncement de Joe Biden pour la course présidentielle (ici avec Barack Obama) enlève un obstacle non négligeable à Hillary Clinton.

Le renoncement de Joe Biden pour la course présidentielle (ici avec Barack Obama) enlève un obstacle non négligeable à Hillary Clinton. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Joe Biden a expliqué que le deuil de son fils avait pesé dans sa décision de ne pas se présenter à la course à la Maison-Blanche.

Son fils Beau Biden, fils aîné de Joe Biden, est décédé au mois de mai d'un cancer au cerveau à l'âge de 46 ans.

«Malheureusement, j'estime que nous ne disposons pas du temps nécessaire pour monter une candidature et remporter l'investiture» démocrate, a aussi dit Joe Biden, 72 ans, dans une déclaration à la Maison-Blanche aux côtés du président Barack Obama et de son épouse Jill.

Valeurs du parti

Mais, le vice-président a prévenu: «Bien que je ne sois pas candidat, je défendrai clairement et avec force les valeurs de notre parti et la direction que notre pays doit prendre».

«Ce parti et ce pays feraient une erreur tragique si nous nous éloignions ou tentions de défaire le bilan Obama», a déclaré Joe Biden. «Les démocrates devraient non seulement défendre et protéger ce bilan, mais aussi faire campagne sur ce bilan».

Ce vétéran de la politique américaine se présentait comme l'allié le plus loyal de Barack Obama depuis son élection en 2008. Contrairement à Hillary Clinton, qui a marqué publiquement sa différence sur plusieurs dossiers (Libye, libre-échange), il a mis en valeur son allégeance totale à l'homme qui l'a repêché des primaires présidentielles de 2008 pour en faire son colistier, puis son vice-président.

«Le président et moi n'avons aucun désaccord idéologique», avait-il fait valoir mardi lors d'une conférence avec l'ancien vice-président démocrate Walter Mondale à l'Université George Washington.

Obstacle levé pour Clinton

Le renoncement de Joe Biden enlève un obstacle non négligeable à Hillary Clinton dans la course à l'investiture. Si elle restait la favorite depuis des mois, le vice-président se situait dans les sondages en troisième position, derrière elle et le sénateur indépendant Bernie Sanders, avec environ 17% des intentions de vote. (ats/nxp)

Créé: 21.10.2015, 18h38

Articles en relation

Présidentielle: les démocrates attendent Biden

Etats-Unis Jim Webb abandonne la course à la Maison Blanche, laissant Hillary Clinton et Bernie Sanders sans concurrent... à moins que Joe Biden ne se présente? Plus...

Joe Biden pas prêt pour la course à la Maison-Blanche

Présidentielle US Le vice-président des Etats-Unis, qui a déjà brigué sans succès l'investiture démocrate en 1998 et en 2008, ne se sent pas prêt à 110% pour une nouvelle candidature. Plus...

Et si Obama soutenait Joe Biden et non Hillary Clinton?

Présidentielle américaine La Maison-Blanche n'exclut pas que le président américain fasse connaître sa préférence concernant la course à l'investiture démocrate pour sa succession. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.