Joe Biden met en garde la Russie contre «plus d'isolement»

Crise en UkraineLe vice-président américain Joe Biden affirme qu'«il est temps de cesser de parler et de commencer à agir.» Il apporte son soutien aux nouvelles autorités pro-occidentales de Kiev.

Joe Biden est en visite à Kiev..

Joe Biden est en visite à Kiev..

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie doit retirer ses troupes à la frontière de l'Ukraine et cesser de «soutenir des hommes qui se cachent derrière des masques» dans l'Est, faute de quoi elle risque «plus d'isolement», a prévenu mardi le vice-président américain Joe Biden. Cela risque de coûter plus cher à la Russie et d'entraîner «plus d'isolement», a déclaré M. Biden lors d'une conférence de presse à Kiev avec le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk.

«Il est temps de cesser de parler et de commencer à agir. (...) Nous devons voir des mesures prises sans délai, le temps est compté». «Certains veulent découper l'Ukraine en morceaux», a dénoncé Joe Biden, qui a répété que les Etats-Unis se tenaient «aux côtés du peuple ukrainien et d'une Ukraine unie».

Accord de Genève en péril

L'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne ont signé jeudi à Genève un accord prévoyant le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés, aussi bien de la part des pro-occidentaux à Kiev que des séparatistes dans l'Est. Mais l'accord est resté lettre morte et les séparatistes ont même étendu leur contrôle sur de nouveaux bâtiments publics lundi.

Le vice-président américain a demandé à la Russie de «retirer ses troupes de la frontière», où elles sont massées de l'aveu de Moscou, et de «cesser de soutenir des hommes qui se cachent derrière des masques», en référence aux insurgés séparatistes de l'Est.M. Biden a répété que les Etats-Unis ne reconnaîtraient «jamais» le rattachement de la Crimée à la Russie. «Aucune nation n'a le droit de prendre des terres à un autre pays», a-t-il dénoncé. (ats- afp/nxp)

Créé: 22.04.2014, 13h22

Articles en relation

Burkhalter appelle à mettre en œuvre l'accord de Genève

Crise en Ukraine Le président en exercice de l'OSCE, Didier Burkhalter, a appelé mardi les autorités ukrainiennes à «redoubler leurs efforts» pour mettre en œuvre l'accord conclu jeudi à Genève. Plus...

Les USA dévoilent des clichés liant Moscou aux activistes

Crise en Ukraine Les Etats-Unis disposent de photos démontrant «des signes d'une connexion entre la Russie» et les insurgés. Plus...

Les Etats-Unis pourraient sanctionner Poutine

Ukraine Alors que Joe Biden est en visite à Kiev et que Washington et Moscou s'appellent mutuellement à respecter l'accord de Genève, les Etats-Unis ont annoncé que des sanctions pourraient être prises contre Poutine. Plus...

Galerie photo

Ukraine: l'impossible sortie de crise (février-mai 2014)

Ukraine: l'impossible sortie de crise (février-mai 2014) Suite au rattachement de la Crimée à la Russie, l'Ukraine est déchirée entre pro-Européens et pro-Russes. En images, les principaux événements entre les mois de février et mai 2014.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.