John Kerry à Donald Trump: «Démissionnez !»

WEF«Démissionnez !» a lancé ce mardi depuis Davos l'ex-secrétaire d'Etat John Kerry, qui n'a pas exclu une nouvelle candidature à la Maison Blanche en 2020.

John Kerry.

John Kerry. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J'ai déjà dit publiquement que je n'avais pas écarté la possibilité [de me représenter en 2020, ndlr], mais je ne suis pas en train de planifier activement une campagne» en 2020, a déclaré John Kerry, 75 ans, à la chaîne CNBC, en marge du Forum économique mondial de Davos.

Candidat malheureux du parti démocrate en 2004, John Kerry rejoindrait s'il décidait de se présenter un groupe croissant de prétendants dans son parti. Lundi, la sénatrice américaine Kamala Harris est également entrée dans la course à la présidence.

«Absolument honteux»

John Kerry a par ailleurs qualifié d'«absolument honteux» le «shutdown» de l'administration américaine, paralysée par un bras de fer entre les démocrates au Congrès et Donald Trump sur le financement d'un mur anti-immigration à la frontière avec le Mexique. C'est «embarrassant» pour notre pays, a-t-il souligné.

Donald Trump s'est rendu coupable de «mensonges», notamment à propos de l'accord de Paris sur le climat, a accusé John Kerry, lors d'une discussion avec l'envoyé spécial des Nations unies pour les océans, Peter Thomson, et Rebecca Shaw, du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Interrogé sur le message qu'il adresserait à Donald Trump si ce dernier se trouvait en face de lui, John Kerry a répondu en déclenchant des rires : «Démissionnez !». (afp/nxp)

Créé: 22.01.2019, 20h57

Articles en relation

Davos veut plus taxer les riches, du bout des lèvres

WEF Les géants du monde présents à Davos se disent favorables à plus de justice fiscale. Mais le compromis mondial nécessaire à sa réalisation est bien loin. Plus...

A Davos, Bolsonaro va vendre son «nouveau Brésil»

WEF 2019 Le président brésilien va faire un discours ce mardi à 15h30. Mariant populisme et libéralisme, il tentera de séduire les quelque 3000 décideurs politiques présents à Davos. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...