Toujours des divergences sur le nucléaire iranien

Discussions à GenèveSelon le chef des négociateurs iraniens, «deux ou trois points de divergences» demeurent entre l’Iran et les pays du groupe 5+1 qui négocient à Genève un accord sur le nucléaire iranien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Deux ou trois points de divergences» demeurent entre l’Iran et les pays du groupe 5+1 qui négocient à Genève un accord sur le nucléaire iranien, a déclaré samedi Abbas Araghchi, chef des négociateurs nucléaires iraniens. «Mais les deux parties se sont rapprochées d’un accord. Il faut voir si nous pouvons régler les différences», a-t-il poursuivi avant une nouvelle réunion avec les représentants du groupe 5+1 samedi matin, a rapporté l’agence iranienne Fars.

Les chefs de la diplomatie de six grandes puissances (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Russie, Chine, et Allemagne) se retrouvent samedi en Suisse pour peser de leur poids dans la dernière ligne droite des discussions avec Téhéran et obtenir un accord d’étape sur le programme nucléaire iranien, après 10 ans de vaines tentatives.

Âpres négociations depuis mercredi

Les diplomates de l’Iran et des grandes puissances négocient pied à pied depuis mercredi un accord d’étape pour limiter le programme nucléaire iranien en échange d’un allègement des sanctions qui frappent Téhéran.

L’Américain John Kerry, le Français Laurent Fabius, le Britannique William Hague, l’Allemand Guido Westerwelle et le Chinois Wang Yi sont arrivés en ordre dispersé samedi matin à Genève. «Les discussions (...) sont arrivées dans leur phase finale», a indiqué la Chine à l’annonce du départ de Wang Yi pour Genève.

Ces ministres ont retrouvé leur homologue russe Sergueï Lavrov, qui s’est invité sans prévenir et a atterri vendredi en Suisse. Il a déjà rencontré les deux principaux négociateurs, son homologue iranien Mohammad Javad Zarif et la diplomate en chef de l’Union européenne Catherine Ashton.

Scénario identique

Le scénario des précédentes négociations de Genève, du 6 au 9 novembre, semble se répéter à l’identique, avec d’âpres discussions entre les diplomates des grandes puissances et de l’Iran, un espoir de percée, et la venue des ministres au final pour peser dans la balance. Sauf que le dernier round de négociations s’était achevé sans accord.

Les progrès réalisés dans la négociation, qui reste ultra confidentielle, ont sans doute poussé les chefs de la diplomatie à revenir à Genève. Mais personne ne se risque à crier victoire tant les discussions sont difficiles et serrées. Plusieurs diplomates occidentaux ont souligné que la prudence restait de mise.

Rapprochement

La négociation, commencée mercredi à Genève, semble avoir considérablement progressé. Et vendredi soir, le chef des négociateurs iraniens Abbas Araghchi a estimé que les positions de chaque camp s’étaient rapprochées.

«Nous nous sommes rapprochés d’un accord dans une bonne mesure mais malgré les progrès faits aujourd’hui (vendredi) il reste des questions importantes» à régler, a-t-il déclaré, cité par l’agence Mehr.

La négociation porte sur un texte présenté le 9 novembre par les 5+1, lors du précédent round de discussions. Il prévoit un «accord intérimaire» de six mois, reconductible avant un accord global. (ats/afp/nxp)

Créé: 22.11.2013, 21h36

Articles en relation

Les discussions se prolongent à Genève avec Lavrov

Nucléaire iranien Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est arrivé vendredi en fin d'après-midi à Genève pour se joindre aux discussions sur le dossier nucléaire iranien. Les USA espèrent toujours un accord. Plus...

Progrès et désaccords autour du nucléaire iranien

Genève L'Iran salue des progrès dans les discussions à Genève entre Iran et grandes puissances sur le nucléaire; mais des désaccords persistent. Plus...

«Pas de progrès» au second jour des négociations à Genève

Nucléaire iranien Des discussions très ardues sur le nucléaire iranien se sont achevées jeudi à Genève sans marquer de progrès, selon le représentant de Téhéran Abbas Araghchi. Plus...

Les négociations sur le nucléaire dans le vif du sujet à Genève

Iran Une 3e série de négociations sur le dossier nucléaire iranien a commencé à Genève afin de trouver un compromis sur un projet d'accord entre les Occidentaux et l'Iran. Le débat entre dans le vif du sujet jeudi. Plus...

La démarche inédite de Cameron avec Rohani

Nucléaire iranien Le Premier ministre britannique a appelé mardi le président iranien, dans une démarche inédite en plus d'une décennie qui intervient avant la reprise mercredi de négociations sur le nucléaire iranien à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.