Un journaliste de «Cumhuriyet» acquitté

TurquieUn tribunal turc a acquitté lundi un journaliste du quotidien d'opposition, accusé d'espionnage.

Le  quotidien d'opposition «Cumhuriyet», l'un des doyens de la presse turque, a été confronté à de nombreuses difficultés judiciaires ces dernières années.

Le quotidien d'opposition «Cumhuriyet», l'un des doyens de la presse turque, a été confronté à de nombreuses difficultés judiciaires ces dernières années.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Erdem Gül, chef du bureau de «Cumhuriyet» à Ankara, a été acquitté par un tribunal pénal d'Istanbul, ont rapporté le quotidien et l'agence de presse étatique Anadolu. Erdem Gül avait été condamné en 2016 à cinq ans de prison pour «espionnage» après la publication en 2014 par le journal d'une enquête affirmant que des camions chargés d'armes affrétés par les services secrets avaient été interceptés à la frontière syrienne.

Mais la Cour de cassation de Turquie avait annulé en mars cette condamnation, estimant qu'il n'y avait pas assez d'éléments pour étayer les accusations. Elle avait recommandé de l'acquitter.

«Le journalisme n'est être un crime»

«Le journalisme n'est et ne peut pas être un crime», a réagi sur Twitter M. Gül après la décision du tribunal lundi. Erdem Gül était jugé dans cette affaire avec le rédacteur en chef de «Cumhuriyet» de l'époque, le journaliste Can Dündar, qui réside désormais en Allemagne. Ce dernier n'a pas été acquitté par le tribunal d'Istanbul et son procès continue.

En mars, la Cour de cassation avait également cassé sa première condamnation à cinq ans et 10 mois de prison, mais cette fois pour demander une aggravation de sa peine.

La publication de l'enquête par Cumhuriyet en 2014 avait suscité l'ire de l'actuel président. Recep Tayyip Erdogan avait promis que le journal «paierait le prix fort».

Ce quotidien d'opposition, l'un des doyens de la presse turque, a été confronté à de nombreuses difficultés judiciaires ces dernières années. Plusieurs de ses dirigeants et journalistes ont été condamnés en avril pour «activités terroristes», avant d'être libérés le temps de la procédure en appel. (ats/nxp)

Créé: 16.07.2018, 15h24

Galerie photo

Turquie: tentative de coup d'Etat avortée

Turquie: tentative de coup d'Etat avortée La tentative de putsch de la part de militaires rebelles contre le gouvernement turc a échoué.

Articles en relation

Un caricaturiste turc distingué à Genève

Cartooning for Peace Musa Kart, dessinateur du journal turc Cumhuriyet, est le bénéficiaire du Prix international du dessin de presse de Genève. Plus...

Procès Cumhuriyet: de 7 à 15 ans de prison requis

Turquie Des collaborateurs du quotidien d'opposition au gouvernement d'Erdogan comparaissent pour activités «terroristes». Plus...

Deux journalistes de «Cumhuriyet» libérés

Turquie Un tribunal d'Istanbul a ordonné la liberté conditionnelle du rédacteur en chef et d'un journaliste du quotidien d'opposition «Cumhuriyet». Plus...

5 journalistes d'opposition maintenus en détention

Turquie Cinq collaborateurs du journal d'opposition Cumhuriyet, jugés pour «activités terroristes», ont été maintenus en détention lundi. Plus...

Sept collaborateurs de «Cumhuriyet» libérés

Turquie Un tribunal a ordonné vendredi la remise en liberté provisoire de sept collaborateurs du quotidien d'opposition. Ceux-ci sont sortis de prison samedi matin. Les principaux accusés restent en prison. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.