Passer au contenu principal

Julian Assange restera enfermé encore 5 ans

Malgré la prescription de trois chefs d’accusation, il n’est pas près de sortir de l’ambassade d'Equateur à Londres.

Keystone

Cinq ans déjà! Depuis jeudi, il y a prescription pour deux des quatre accusations d’agression sexuelle portées en Suède contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. La troisième devrait tomber jeudi prochain. Mais l’Australien de 44 ans reste visé par la quatrième plainte, la seule pour viol. Dans ce cas-là, il n’y a prescription que dix ans après les faits. C’est dire qu’il risque de rester enfermé encore cinq ans dans l’ambassade équatorienne de Londres, où il s’est réfugié il y a trois ans pour échapper au mandat d’arrêt européen émis par Stockholm. Assange, qui clame toujours son innocence, dit regretter de n’avoir pas pu laver son nom dans cette affaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.