La justice ordonne des mesures d'urgence à Calais

FranceLe tribunal administratif de Lille exige la création de points d'eau. 6000 migrants vivent dans des conditions précaires.

Distribution de repas, dans la

Distribution de repas, dans la "jungle" de Calais, le 29 octobre 2015. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tribunal administratif de Lille, en France, a ordonné lundi à la commune de Calais des mesures d'urgence en faveur des migrants. Il demande aux autorités de créer dix points d'eau supplémentaires et une cinquantaine de latrines dans le bidonville, qui abrite près de 6000 personnes.

Le juge des référés exige également d'y mettre en place un dispositif de collecte des ordures, de procéder au nettoyage du site et de permettre l'accès des services d'urgence au camp. Ces mesures devront être lancées dans un délai de huit jours sous peine d'une astreinte de 100 euros (109 francs) par jour de retard.

Risque d'insalubrité

Le préfet devra de son côté recenser sous 48 heures tous les mineurs isolés présents dans la «jungle», en vue de leur placement, indique l'ordonnance.

«En raison d'un accès manifestement insuffisant à l'eau et à des toilettes et de l'absence de ramassage des déchets, la population du camp est confrontée à une prise en compte insuffisante de ses besoins élémentaires en matière d'hygiène et d'alimentation en eau potable et se trouve exposée à un risque d'insalubrité», écrit le juge.

Accord entre Paris et Londres

«Il est ainsi porté une atteinte grave et manifestement illégale à son droit à ne pas subir de traitements inhumains et dégradants.»

Deux associations et des exilés d'origines irakienne, soudanaise, afghane et syrienne avaient déposé la semaine dernière une requête en urgence auprès du tribunal administratif de Lille pour lui demander d'imposer à l'administration et à la ville de Calais de rendre la «jungle» compatible avec les normes humanitaires minimales.

Dans le volet politique, le ministre français de l'intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue britannique Theresa May ont signé lundi soir à Londres un accord de renforcement de la coopération policière visant le démantèlement des filières de passeurs. Dans ce cadre, le nombre de policiers britanniques à Calais sera encore augmenté, a indiqué Bernard Cazeneuve. (ats/nxp)

Créé: 03.11.2015, 02h12

Galerie photo

En images, la crise des migrants à Calais

En images, la crise des migrants à Calais Le camp de Calais, appelé la Jungle, est devenu le symbole de la crise migratoire qui touche l'Europe.

Articles en relation

Eurotunnel quasi stoppé durant la nuit à cause de migrants

France Le trafic des trains de marchandises sous le tunnel sous la Manche, près de Calais, a été quasiment inexistant dans la nuit de mercredi à jeudi. Plus...

L'ONU demande un plan d'urgence pour Calais

France Le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies a appelé la France à présenter un plan d'urgence «global» pour traiter la crise des migrants à Calais. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.