Kiev lance enfin sa Haute Cour anticorruption

Ukraine Fidèle à ses promesses de campagne, le président Volodymyr Zelensky a inauguré jeudi un nouvelle organe juridique attendu de longue date.

«Il s'agit non seulement de rendre aux citoyens ce qui a été volé, mais aussi de restaurer la confiance en la justice», a déclaré le président ukrainien.

«Il s'agit non seulement de rendre aux citoyens ce qui a été volé, mais aussi de restaurer la confiance en la justice», a déclaré le président ukrainien. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Haute Cour anticorruption ukrainienne visant à s'occuper des affaires impliquant les plus hauts responsables d'Etat a commencé son travail jeudi en présence du président Volodymyr Zelensky. La création de cet organe tardait depuis des années.

«La tâche de la Haute Cour anticorruption est très simple: les corrompus doivent être punis; l'Etat, la société et les investisseurs protégés», a déclaré M. Zelensky en inaugurant cette structure, dont la création a été initiée par son prédécesseur Petro Porochenko sous la pression des Occidentaux.

«Il s'agit non seulement de rendre aux citoyens ce qui a été volé (...), mais aussi de restaurer la confiance en la justice», a-t-il poursuivi, les tribunaux ukrainiens étant largement considérés comme très corrompus.

Magistrats élus lors de concours

Cette nouvelle structure juridique compte 38 magistrats élus lors d'une série de concours supervisés par des experts ukrainiens et internationaux. Ils examineront des affaires préparées par les organismes anticorruption du pays. Les juges seront répartis entre un tribunal de première instance, où travailleront 27 d'entre eux, et la chambre d'appel dont feront partie 11 autres magistrats.

La lutte contre la corruption des élites était l'une des revendications majeures des participants au soulèvement pro-européen du Maïdan en 2013-2014. Elle reste l'une des principales demandes des bailleurs de fonds occidentaux, le Fonds monétaire international (FMI) en tête.

Sous la pression des Occidentaux et de militants ukrainiens, les autorités ukrainiennes portées au pouvoir par ce soulèvement ont mis en place de nouveaux organes d'enquête anticorruption. Mais la création d'un tribunal spécialisé, censé devenir le point d'orgue de ce système, traînait en longueur. Depuis le soulèvement du Maïdan, aucun haut responsable n'a ainsi été condamné pour corruption.

Fatal à Porochenko

L'insuffisance de la lutte contre ce fléau est considérée comme la raison majeure de la défaite électorale de Petro Porochenko, écrasé par M. Zelensky lors de la présidentielle d'avril. Ce dernier, qui promettait de «casser le système», était jusqu'à son élection un comédien novice en politique.

Dans son dernier rapport publié en janvier et portant sur la perception de la corruption en 2018, l'ONG Transparency International a classé l'Ukraine 120e sur 180. C'est mieux que la Russie voisine (138e) et que le classement de Kiev en 2014 (142e), mais loin derrière ses voisins de l'UE que le pays aspire à rattraper un jour. (ats/nxp)

Créé: 05.09.2019, 19h16

Articles en relation

Le parti de Zelensky remporte la majorité

Ukraine Le parti du nouveau président ukrainien a remporté la majorité absolue au parlement. Une première depuis l'indépendance du pays, en 1991. Plus...

La démission du Premier ministre est rejetée

Ukraine Jeudi, seuls 97 députés ukrainiens ont voté en faveur de la démission de Volodymyr Groïssman, en poste depuis avril 2016. Plus...

L'ex-comédien Zelensky investi président

Ukraine L'humoriste devenu président Volodymyr Zelensky va prochainement être confronté au FMI et à Vladimir Poutine. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.