Un leader séparatiste décrète la mobilisation générale

UkraineAlexandre Zakhartchenko, à la tête de la république de Donetsk, espère mobiliser jusqu'à 100'000 hommes.

Un porte-parole militaire ukrainien affirme que les positions de l'armée ont été la cible de tirs à 104 reprises.

Un porte-parole militaire ukrainien affirme que les positions de l'armée ont été la cible de tirs à 104 reprises. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le dirigeant de la république séparatiste de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a déclaré ce lundi 2 février qu'il espérait mobiliser dans les jours qui viennent 100'000 hommes pour combattre les forces loyalistes ukrainiennes. Cette annonce survient en pleine recrudescence des violences.

«La mobilisation générale aura lieu dans la République populaire de Donetsk dans 10 jours, il est prévu de mobiliser jusqu'à 100'000 hommes», a déclaré Alexandre Zakhartchenko, cité par l'agence officielle séparatiste DAN.

Armée ukrainienne visée

Sur le terrain, cinq militaires ukrainiens et trois civils ont été tués en 24 heures dans l'Est séparatiste, selon des premiers bilans communiqués lundi par Kiev et les autorités locales. Quelque 29 soldats ont en outre été blessés.

Un porte-parole militaire ukrainien, Vladislav Seleznev, a déclaré lors d'un point de presse que les positions de l'armée avaient été la cible de tirs à 104 reprises.

L'Est rebelle, en proie à un conflit armé depuis près de 10 mois, a connu un week-end sanglant avec une cinquantaine de soldats et civils tués. Les négociations de paix tenues samedi pour conclure un cessez-le-feu ont échoué. (ats/nxp)

Créé: 02.02.2015, 11h01

Galerie photo

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie Un nouvel accord a été signé sur l'Ukraine le 12 février 2015. Le cessez-le-feu conclu va-t-il tenir?

Articles en relation

Les USA envisagent à nouveau d'envoyer des armes à Kiev

Crise en Ukraine Le commandant en chef de l'OTAN est désormais favorable à l'envoi d'armes défensives aux forces ukrainiennes. Plus...

François Hollande et Angela Merkel exigent un cessez-le-feu immédiat

Crise en Ukraine François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko ont appelé ensemble à «un cessez-le-feu immédiat» dans l'est de l'Ukraine. Plus...

Nouveaux combats meurtriers dans l'Est de l'Ukraine

Guerre Les combats opposant l'armée ukrainienne aux rebelles prorusses ont fait 12 morts dont 7 civils dans l'est, alors que des pourparlers de paix sur l'Ukraine doivent s'ouvrir ce vendredi à Minsk. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.