Passer au contenu principal

UkraineUn leader séparatiste décrète la mobilisation générale

Alexandre Zakhartchenko, à la tête de la république de Donetsk, espère mobiliser jusqu'à 100'000 hommes.

Un porte-parole militaire ukrainien affirme que les positions de l'armée ont été la cible de tirs à 104 reprises.
Un porte-parole militaire ukrainien affirme que les positions de l'armée ont été la cible de tirs à 104 reprises.
Archives, Keystone

Le dirigeant de la république séparatiste de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a déclaré ce lundi 2 février qu'il espérait mobiliser dans les jours qui viennent 100'000 hommes pour combattre les forces loyalistes ukrainiennes. Cette annonce survient en pleine recrudescence des violences.

«La mobilisation générale aura lieu dans la République populaire de Donetsk dans 10 jours, il est prévu de mobiliser jusqu'à 100'000 hommes», a déclaré Alexandre Zakhartchenko, cité par l'agence officielle séparatiste DAN.

Armée ukrainienne visée

Sur le terrain, cinq militaires ukrainiens et trois civils ont été tués en 24 heures dans l'Est séparatiste, selon des premiers bilans communiqués lundi par Kiev et les autorités locales. Quelque 29 soldats ont en outre été blessés.

Un porte-parole militaire ukrainien, Vladislav Seleznev, a déclaré lors d'un point de presse que les positions de l'armée avaient été la cible de tirs à 104 reprises.

L'Est rebelle, en proie à un conflit armé depuis près de 10 mois, a connu un week-end sanglant avec une cinquantaine de soldats et civils tués. Les négociations de paix tenues samedi pour conclure un cessez-le-feu ont échoué.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.