Lettonnes et Néerlandais dominent le monde

Taille humaine Sud-Coréennes et Iraniens rattraperont-ils bientôt les Européens du Nord? Une méga-étude décrypte les évolutions en cours.

Aux Pays-Bas, les hommes mesurent en moyenne 183?cm. Statistiquement, les «géants» de la planète vivent plus longtemps et ils ont un bien meilleur niveau d’éducation et de revenus.

Aux Pays-Bas, les hommes mesurent en moyenne 183?cm. Statistiquement, les «géants» de la planète vivent plus longtemps et ils ont un bien meilleur niveau d’éducation et de revenus. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Etre un nain à Amsterdam mais un géant à Dili, tel est le destin de la plupart des hommes sur Terre. Difficile en effet de ne pas se sentir minuscule aux Pays-Bas, où les messieurs mesurent en moyenne 183 cm, et de ne pas attraper le vertige au Timor-Oriental, où leur taille avoisine les 160 cm. Côté femmes, ce sont les Lettonnes qui culminent à 170 cm, tandis que les dames guatémaltèques peinent à dépasser les 149 cm. Tout cela, direz-vous, chacun peut le constater de visu. Mais saviez-vous que des évolutions époustouflantes sont en cours? Ainsi, les femmes en Corée du Sud ont fait une poussée de 20,2 cm au cours des cent dernières années et les hommes iraniens de 16,5 cm dans le même temps! Alors que l’Occident plafonne et que des pays subsahariens reculent…

Une étude impressionnante vient d’être présentée à l’EuroScience Open Forum qui se termine ce mercredi à Manchester, en Angleterre. Publiée ce mardi par le magazine spécialisé eLife et diffusée notamment par l’Université de Zurich, elle compulse 1472 travaux dans 187 pays grâce à un réseau de 800 chercheurs, le NCD Risk Factor Collaboration, en association avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) basée à Genève. En comparant les données de 18,6 millions de participants entre 1896 et 1996, ils ont cherché à éclaircir le lien entre la taille des êtres humains et les évolutions de leurs conditions de vie.

Les «géants» de la planète, statistiquement, vivent plus longtemps et ils ont un bien meilleur niveau d’éducation et de revenus. Leur santé est généralement meilleure, sauf en ce qui concerne certains cancers. C’est sans surprise qu’on les trouve en Europe septentrionale et centrale ou encore aux Etats-Unis et au Canada. Mais un plafond semble avoir été atteint. Dans ces pays d’Amérique du Nord, l’augmentation n’a été que de 5-6 cm en cent ans. Et sur le Vieux-Continent, le nord stagne depuis les années 1990.

Les Suisses plafonnent

«En Suisse, nous disposons de très bonnes statistiques sur la taille des recrues militaires. Depuis trente ans, la moyenne stagne à 178 cm», après une progression de 14 cm, note Kaspar Staub, de l’Institut de médecine évolutionnaire de l’Université de Zurich. «Une hypothèse, c’est que nous vivons dans un environnement socio-économique favorable et que nous avons donc pu atteindre la taille maximum inscrite dans nos gènes. C’est vrai pour le nord de l’Europe, mais pas pour le sud où la moyenne continue de s’élever. L’avenir dira si c’est plutôt dû aux facteurs socio-économiques ou à une limite génétique plus basse.»

«Quant aux Suissesses, malheureusement, les trop rares données sur leur évolution au cours du dernier siècle ne permettent pas d’avancer des certitudes. On pense généralement que leur courbe est similaire à celle des hommes.» Donc en stagnation.

La Chine a dépassé le Japon

En Asie, les Chinois ont dépassé les Japonais, qui avaient déjà commencé à plafonner au début des années 1960, mais n’ont pas encore détrôné les Sud-Coréens, dont la taille des hommes ne progresse plus depuis les années 1980, tandis que celle des femmes commence seulement à stagner, elles qui étaient parmi les plus petites du monde il y a cent ans! Par contre, Indiens, Pakistanais et Bangladais n’ont presque pas crû.

Mauvaise nouvelle en Afrique subsaharienne: des pays comme la Sierra Leone, l’Ouganda ou le Rwanda ont certes progressé globalement par rapport au siècle passé, mais ils ont perdu des centimètres au cours des quarante dernières années. Les Egyptiens, eux aussi, partagent cette tendance à la baisse.

Créé: 26.07.2016, 22h37

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

L'Iran grandit, la Sierra Leone rapetisse

Santé Une étude révèle l'évolution en taille des humains par nationalité en un siècle. Les Iraniens et les Sud-Coréennes ont vu leur taille croître de 16,5 et 20,2 cm! Plus...

Avoir un gros cerveau serait un handicap

Evolution Les animaux qui ont les plus gros cerveaux par rapport à leur corps ont un plus grand risque d'extinction. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.