Londres accédera aux marchés publics à l'OMC

BrexitAprès le Brexit, les marchés publics de l'Organisation mondiale du commerce seront accessibles aux Britanniques. Une décision prise mercredi à Genève.

Julian Braithwaite, l'ambassadeur britannique auprès de l'ONU à Genève (à droite), n'a pas caché sa satisfaction après la décision rendue par le Comité à l'OMC.

Julian Braithwaite, l'ambassadeur britannique auprès de l'ONU à Genève (à droite), n'a pas caché sa satisfaction après la décision rendue par le Comité à l'OMC. Image: @OMC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Grande-Bretagne va pouvoir accéder à l'accord sur les marchés publics à l'OMC après son départ de l'UE. Les parties à cet arrangement ont donné mercredi à Genève leur feu vert après plusieurs mois de discussions.

Les négociations avaient été lancées en juin dernier. Mais des Etats échaudés par l'attitude britannique avaient retardé l'approbation des propositions lancées par Londres.

La décision a pu être prise mercredi lors d'une réunion du Comité sur les marchés publics à l'OMC, explique une source proche des négociations commerciales à Genève. Un accord de principe avait déjà été trouvé fin novembre.

Un «moment significatif»

L'entrée en vigueur de cette accession est prévue 30 jours après la déclaration formelle d'acceptation par le gouvernement britannique. Ce pays est pour le moment couvert par l'accord comme membre de l'UE jusqu'à l'application du Brexit ou jusqu'à l'expiration de la période intermédiaire si les deux parties trouvent un accord.

La Grande-Bretagne rassemble plus d'un quart des marchés publics de l'UE couverts par l'accord à l'OMC. En prenant en compte seulement les entités des gouvernements centraux, cette part atteint près de la moitié.

L'ambassadeur britannique auprès de l'ONU à Genève Julian Braithwaite a salué un «moment significatif» après cette décision rendue par le Comité à l'OMC. Les parties à l'accord se sont elles réjouies de la possibilité pour leurs entreprises de bénéficier du même accès qu'actuellement aux marchés publics britanniques. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2019, 15h33

Galerie photo

Le Royaume-Uni prépare le Brexit

Le Royaume-Uni prépare le Brexit La Première ministre britannique Theresa May peine à négocier une sortie ordonnée de l'Union Européenne, qui doit intervenir le 31 octobre 2019.

Articles en relation

Le Labour soutient un second référendum

Royaume Uni Le parti travailliste va déposer un amendement réclamant le maintien du pays dans une Union douanière avec l'UE après le Brexit. Plus...

Le Labour soutient un second référendum

Royaume Uni Le parti travailliste va déposer un amendement réclamant le maintien du pays dans une Union douanière avec l'UE après le Brexit. Plus...

Les Suisses conserveront leurs droits après le Brexit

Angleterre Londres et Berne ont signé, lundi, un accord protégeant leurs citoyens en matière de la libre circulation. Plus...

Un délai supplémentaire pour sortir de l'impasse

Brexit Prolonger la date limite du divorce du Royaume-Uni avec l'UE est une option privilégiée par le Conseil européen. Plus...

Un délai supplémentaire pour sortir de l'impasse

Brexit Prolonger la date limite du divorce du Royaume-Uni avec l'UE est une option privilégiée par le Conseil européen. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.