Le M5S confirme Di Maio à sa tête

ItalieMalgré sa défaite aux élections européennes, le Mouvement 5 étoiles a reconduit Luigi Di Maio, jeudi.

Luigi Di Maio avait connu une importante défaite aux élections européennes.

Luigi Di Maio avait connu une importante défaite aux élections européennes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Luigi Di Maio a été confirmé jeudi à la tête du Mouvement 5 Etoiles (M5S) par un vote des adhérents de cette formation antisystème au pouvoir en Italie. Ce scrutin a été organisé après sa sévère défaite aux élections européennes.

Environ 80% de ceux qui ont participé à cette consultation sur la plateforme internet du M5S se sont prononcés pour qu'il reste leur chef politique, d'après le blog officiel de ce mouvement.

«Ce sera au M5S de choisir»

Le M5S s'est effondré aux Européennes, dimanche, avec moins de 18% des suffrages, alors qu'il avait dépassé les 32% aux législatives de mars 2018. La Ligue, le parti d'extrême droite de Matteo Salvini avec lequel il est au gouvernement, a, quant à elle, triomphé avec 34% à ces élections, soit deux fois plus qu'aux dernières législatives.

«Avant toute décision (...), je veux entendre la voix des citoyens qui m'ont élu chef politique il y a quelques années», avait écrit Luigi Di Maio sur le site internet du M5S mercredi, avant la consultation de ses membres.

«Ce sera au M5S dans son ensemble de choisir (...) La question sera : est-ce que tu confirmes Luigi Di Maio en tant que chef politique du M5S» ?, avait-il ajouté. Environ 44'850 adhérents ont voté en faveur de son maintien à son poste, contre 11'300 qui ont réclamé son départ. (ats/nxp)

Créé: 30.05.2019, 21h38

Articles en relation

Condamné, un vice-ministre démissionne

Italie Jeudi, le vice-ministre italien des Transports et des Infrastructures a annoncé sa démission après une condamnation. Plus...

Européennes: l'hypothèse du «no deal» renforcée

Royaume-Uni Au Royaume-Uni, la victoire du Parti du Brexit de Nigel Farage (31,6% des voix) devrait favoriser un Brexit dur. Plus...

Le projet d'intégration européenne est «mort»

Elections européennes Le projet d'intégration européenne est «mort» dimanche, a estimé lundi l'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, très critiqué pour ses liens avec le Rassemblement national. Plus...

L'Europe en week-end électoral

Elections Lettons, Maltais et Slovaques sont entrés dans la danse des élections européennes samedi pour choisir les nouveaux membres du Parlement européen. Plus...

Les élections européennes face aux «cybermilices»

Nouvelles menaces en ligne Des partis populistes et groupes d'extrême-droite ont tenté d'influer les élections de ce week-end en s'inspirant des tactiques d'ingérence des Etats sur internet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.