Macron jugé le plus convaincant lors du débat

FranceC'est Emmanuel Macron qui a été jugé le plus convaincant, mercredi soir, par 63% des Français, selon un sondage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Emmanuel Macron a été donné largement vainqueur mercredi soir de Marine Le Pen à l'issue d'un débat télévisé à quatre jours du second tour de la présidentielle française. Selon un sondage Elabe, 63% des téléspectateurs ont jugé l'ancien ministre de l'économie plus convaincant.

Ils ont aussi été 64% à estimer que le projet du candidat d'En Marche! était meilleur que celui de son adversaire du Front national.

A la gauche de la gauche, 66% des électeurs de l'ex-candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, ont également jugé Emmanuel Macron plus convaincant. C'était l'un des enjeux de ce débat pour le candidat d'En Marche!, soucieux de convaincre cette frange de l'électorat réticente et privée de consigne de vote clair.

Son score est sans surprise un peu moins bon chez les sympathisants de l'ancien candidat de la droite, François Fillon. Mais il devance cependant nettement la candidate d'extrême droite, avec 58% de téléspectateurs convaincus.

«D'une violence inouïe»

Le score global est supérieur au rapport de forces confirmé jour après jour depuis le premier tour, le 23 avril, par les sondages sur les intentions de vote, qui donnent un écart de 20 points en moyenne en faveur du candidat centriste.

«C'était un débat jamais vu, d'une violence inouïe. Ils ne se sont jamais épargnés parce qu'il n'y a pas le début d'un socle commun entre eux», a déclaré le directeur général adjoint de l'Ifop, Frédéric Dabi. «La stratégie de Marine Le Pen était de pousser Emmanuel Macron à la faute. Elle n'a pas vraiment réussi», a-t-il ajouté.

Pour le dirigeant de la société de conseils Cap, Stéphane Rozès, le candidat d'En Marche! sort gagnant de ce débat d'entre-deux-tours auquel participait pour la première fois le FN. «Emmanuel Macron a fait la démonstration de sa pugnacité et (...) il est rassurant, alors que Marine Le Pen semble, elle, psychologiquement et sur le fond, plus hésitante», a-t-il expliqué.

«Emmanuel Macron s'en est mieux sorti». «Il maîtrisait beaucoup plus les dossiers. On a vu une Marine Le Pen plus dans le flou et l'agressivité», a-t-il ajouté. «Elle a utilisé un registre qui n'est plus le sujet des Français, qui est de savoir si M. Macron est le successeur du passé ou pas, parce qu'une présidentielle remet les compteurs à zéro.» (ats/nxp)

Créé: 04.05.2017, 00h37

Articles en relation

Choc Macron-Le Pen lors d'un débat tendu

Présidentielle française Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés mercredi soir dans un débat tendu, virulent et parfois inaudible. Plus...

Marine Le Pen se disqualifie par ses ricanements et ses erreurs

France Le débat Le Pen - Macron a tenu la France en haleine. L’Europe devait être au centre de cet échange, mais la forme a pris le dessus. Marine Le Pen s'est qualifiée par son agressivité et sa confusion. Plus...

«Ce qui se joue au second tour, c'est la France de 2022»

France De passage à Lausanne, les éditorialistes Franz-Olivier Giesbert et Jean-François Kahn ont analysé le duel Macron-Le Pen. Aussi savoureux que passionnant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.