Passer au contenu principal

«Chez Macron, il n’y a ni loyauté ni fidélité qui tiennent»

Marc Endeweld est journaliste à Marianne. Il est l’auteur de «L’ambigu Monsieur Macron». Selon cet observateur de la vie politique, le ministre de l'économie joue avant tout sa carte personnelle.

Capture d'écran du JT de France 2 du dimanche 10 avril 2016, où Emmanuel Macron était invité. «Un nouvel adhérent rejoint En Marche! toutes les 30 secondes, soit 13 000 adhérents», a fait valoir Emmanuel Macron, très offensif.
Capture d'écran du JT de France 2 du dimanche 10 avril 2016, où Emmanuel Macron était invité. «Un nouvel adhérent rejoint En Marche! toutes les 30 secondes, soit 13 000 adhérents», a fait valoir Emmanuel Macron, très offensif.

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, qui a lancé mercredi son mouvement En Marche!, est plus proche politiquement d'Alain Juppé que de François Hollande pour près de deux tiers des Français, selon un sondage publié le week-end dernier.

Dimanche soir, invité du 20 heures de France 2, il a revendiqué 13000 adhérents pour son mouvement En Marche et appelle «les progressistes» à le rejoindre. Interview de Marc Endeweld, journaliste à Marianne, et auteur de «L’ambigu Monsieur Macron», aux éditions Flammarion.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.