«Chez Macron, il n’y a ni loyauté ni fidélité qui tiennent»

FranceMarc Endeweld est journaliste à Marianne. Il est l’auteur de «L’ambigu Monsieur Macron». Selon cet observateur de la vie politique, le ministre de l'économie joue avant tout sa carte personnelle.

Capture d'écran du JT de France 2 du dimanche 10 avril 2016, où Emmanuel Macron était invité. «Un nouvel adhérent rejoint En Marche! toutes les 30 secondes, soit 13 000 adhérents», a fait valoir Emmanuel Macron, très offensif.

Capture d'écran du JT de France 2 du dimanche 10 avril 2016, où Emmanuel Macron était invité. «Un nouvel adhérent rejoint En Marche! toutes les 30 secondes, soit 13 000 adhérents», a fait valoir Emmanuel Macron, très offensif.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, qui a lancé mercredi son mouvement En Marche!, est plus proche politiquement d'Alain Juppé que de François Hollande pour près de deux tiers des Français, selon un sondage publié le week-end dernier.

Dimanche soir, invité du 20 heures de France 2, il a revendiqué 13000 adhérents pour son mouvement En Marche et appelle «les progressistes» à le rejoindre. Interview de Marc Endeweld, journaliste à Marianne, et auteur de «L’ambigu Monsieur Macron», aux éditions Flammarion.

Sur quoi peut déboucher ce mouvement ?
Si François Hollande décide de renoncer à 2017, Emmanuel Macron pourra y aller très rapidement. Ce mouvement, c’est un nouvel outil pour parer à toute éventualité vu la faiblesse de popularité du Président.

Macron est populaire, mais il a des points faibles…
La première difficulté pour lui, ce sera de ne pas apparaître comme co-responsable du bilan du quinquennat. Mais cela s’est déjà vu dans le passé. Nicolas Sarkozy avait été ministre de Jacques Chirac et cela ne l’a pas empêché d’incarner la rupture. Autre écueil: la popularité d’Emmanuel Macron tient au fait qu’il apparaît comme extérieur aux structures partisanes, aujourd’hui moribondes aux yeux des Français. Mais dès qu’il mettra un pied dans la politique traditionnelle, il risque de perdre cette fraîcheur. C’est pour cela que le timing est si important pour lui. Il pense qu’il a une carte à jouer dans les 10 ou 15 ans, pas au-delà.

Son départ du gouvernement, c’est envisageable?
Des rumeurs ont circulé en ce sens dès janvier. Elles venaient surtout de l’entourage de Manuel Valls! Cela n’a pas fonctionné mais il n’y a pas de fumée sans feu. Ces rumeurs reposent tout de même sur quelque chose. L’entourage de Macron laisse entendre qu’il se sentirait comme dans un carcan. Mais autant François Hollande a besoin d’Emmanuel Macron en 2017 pour élargir son champ politique au centre et au centre droit autant Emmanuel Macron a encore besoin de François Hollande. Il a besoin de rester ministre tant qu’il ne se jette pas dans le grand bain. C’est la seule façon pour lui d’avoir une légitimité.

D’où cette ambiguïté permanente chez Macron?
Exactement. Dès janvier, il faisait déjà une sorte de droit d’inventaire en évoquant un échec sur le chômage et en prenant une distance avec le virage ultra sécuritaire qui a suivi les attentats. Au même moment, il demandait un «joker» quand on lui posait la question de la primaire. Mais plus tard, il y a quelques semaines, il dit que François Hollande est le candidat naturel. Il est sans cesse à la lisière parce qu’il cherche à se démarquer mais il ne peut pas non plus apparaître comme le traître.

C’est pourtant Hollande qui l’a fait?
C’est plus compliqué. C’est Valls qui le premier, lors de la formation de son gouvernement, le propose comme secrétaire d’Etat au Budget. A ce moment-là, Hollande ne veut pas. Ce n’est qu’après, à la sortie d’Arnaud Montebourg, que le Président se rallie à cette idée. Macron apparaît souvent comme le chouchou du Président, mais il est surtout passé en quelques mois du statut de courtisan à celui d’outsider. Il y a maintenant un jeu à trois entre Hollande,Valls et lui. Chez Macron, il n’y a ni fidélité ni loyauté qui tiennent. Il n’est pas l’affidé de François Hollande même s’il s’est mis dans sa roue dès 2010-2011.

Donc il n’est pas téléguidé par Hollande pour mettre Valls sur la touche ?
Si Hollande y va, Macron a toute son utilité pour «trianguler , c’est-à-dire tenter de rechercher une nouvelle majorité en puisant des idées dans l’autre camp. C’est ce que Hollande n’a pas réussi à faire avec Bayrou.

Mais si Hollande n’y va pas?
Macron ne pourra y arriver qu’en se plaçant au-dessus des partis. En s’appuyant sur la société il cherche aussi à créer une sorte de «geste gaullienne» (comme d’ailleurs d’une certaine façon Mélenchon, Montebourg et même Marine Le Pen) avec une alliance improbable. Il joue la carte d’un double libéralisme: à la fois économique et sociétal.

Valls est ringardisé?
Il est dans une situation très difficile. Cette fraîcheur, ce côté transgressif, c’est lui qui au départ les incarnait. Et il est aujourd’hui dans une posture martiale et d’une certaine manière très néoconservatrice à l’américaine. Il va devoir se repositionner. Il est dans une posture régalienne mais en même temps il est fatigué de sa fonction à Matignon.

Propos recueillis par Joëlle Meskens (Le Soir)

Créé: 11.04.2016, 09h30

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.