Mahmoud Abbas refuse la visite de Mike Pence

Jérusalem capitaleMahmoud Abbas ne recevra pas le vice-président américain Mike Pence, a annoncé samedi un conseiller du président palestinien, après la décision unilatérale américaine.

Mahmoud Abbas. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il n'y aura pas de rencontre avec le vice-président américain en Palestine», a dit Majdi al-Khalidi, conseiller diplomatique du président Abbas.

Une visite de M. Pence en Israël et dans les Territoires palestiniens est prévue durant la seconde moitié du mois de décembre.

La décision annoncée mercredi par le président américain Donald Trump de déclarer Jérusalem capitale d'Israël a suscité dans les Territoires palestiniens, des manifestations et des heurts meurtriers avec les forces israéliennes.

«Avec leur décision sur Jérusalem, les Etats-Unis ont franchi toutes les lignes rouges», a souligné le conseiller du président Abbas.

Jeudi, la Maison Blanche avait jugé «contreproductif» une annulation de la rencontre prévue avec M. Pence en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis 50 ans.

Un cadre du parti du président Abbas avait auparavant affirmé à l'AFP que «le vice-président américain n'était pas le bienvenu en Palestine».

«Le président Abbas ne l'accueillera pas à cause de l'annonce (du président Trump)», avait affirmé Jibril Rajoub.

En rupture

La décision américaine sur Jérusalem, un geste en rupture avec des décennies de diplomatie américaine et internationale, a suscité la réprobation à travers le monde et des manifestations dans de nombreux pays.

Jérusalem, avec ses lieux saints juifs, chrétiens et musulmans, constitue un sujet passionnel. Depuis la création d'Israël en 1948, la communauté internationale n'a pas reconnu Jérusalem comme sa capitale et considère que le «statut final» de la ville doit être négocié entre Israéliens et Palestiniens.

Israël occupe Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville, depuis 1967, elle l'a annexée et a proclamé toute la ville comme sa capitale «éternelle et indivisible». L'ONU n'a jamais reconnu cette annexion ni cette proclamation. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. (afp/nxp)

Créé: 09.12.2017, 14h32

Le pape des coptes aussi

Le grand imam d'Al-Azhar, influente institution de l'islam basée au Caire, a aussi annulé sa rencontre avec M. Pence prévue en Egypte le 20 décembre. Le pape des coptes d'Egypte Tawadros II a également indiqué samedi qu'il refusait de le recevoir.

Galerie photo

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences La décision du président américain de reconnaître Jérusalem le 7 décembre 2017 comme la capitale d'Israël provoque une vague de violences entre Palestiniens et Israéliens.

Galerie photo

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine Le conflit israélo-palestinien a pris naissance à la fin du XIXe siècle. De la déclaration Balfour promettant la création d'un Foyer national juif à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Articles en relation

Roquettes palestiniennes et raids aériens israéliens

Jérusalem capitale Deux Palestiniens ont péri samedi dans de nouveaux raids aériens israéliens sur Gaza en riposte à des tirs de roquettes palestiniens. Plus...

Proche-Orient: départ d'une conseillère de Trump

Etats-Unis Dina Powell faisait partie de l'équipe de Trump chargée de tenter de redonner vie aux discussions de paix israélo-palestiniennes. Plus...

Deux morts dans des heurts à Gaza

Proche-Orient Un deuxième Palestinien est mort vendredi dans la bande de Gaza dans des heurts avec les forces israéliennes lors d'une journée de «rage». Plus...

L'ambassade des USA pas avant 2 ans à Jérusalem

Proche-Orient Le secrétaire d'Etat américain a déclaré que le déménagement de l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem prendrait du temps. Plus...

Le Hamas appelle à une «nouvelle intifada»

Politique américaine Les Palestiniens appellent à une grève générale et à des manifestations dans les territoires occupés. Le Hamas s'est prononcé pour une nouvelle intifada. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...