Le maire d'Ottawa fait son coming out

CanadaJim Watson, maire d'Ottawa a dévoilé publiquement son homosexualité dans une lettre ouverte publiée samedi.

La capitale canadienne va accueillir, à partir du 18 août, une semaine de festivités visant à promouvoir la diversité sexuelle. (Photo d'illustration)

La capitale canadienne va accueillir, à partir du 18 août, une semaine de festivités visant à promouvoir la diversité sexuelle. (Photo d'illustration) Image: i stock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La lettre ouverte a été publiée à la veille du lancement de la semaine des festivités de la fierté homosexuelle dans la capitale fédérale canadienne.

«Je suis gay. Voilà, je l'ai dit; ou plutôt, je l'ai écrit. Il m'a fallu près de quatre décennies pour prononcer ces trois mots, mais comme on dit: Mieux vaut tard que jamais », a écrit Jim Watson, 58 ans, maire de la capitale depuis 2010.

Dans sa lettre ouverte publiée par le quotidien local Ottawa Citizen, il raconte sa jeunesse passée à se questionner sur son orientation sexuelle. «Mes réticences ne m'ont pas permis de vivre une vie aussi pleine d'amour et d'aventure que celles de mes amis homosexuels, plus audacieux et plus courageux que jamais».

Un sujet sensible

Jim Watson explique avoir évité le sujet de son orientation sexuelle au cours de sa carrière. Député provincial entre 2003 et 2010, Jim Watson a également occupé les postes de ministre des affaires municipales et ministre de la promotion de la santé dans le gouvernement de l'Ontario.

«Si je peux oser donner un conseil à ceux qui ne sont pas encore sortis du placard: ne vous sentez pas obligés ou pressés de sortir, mais n'attendez pas 40 ans non plus», a conclu le maire d'Ottawa dans sa lettre.

«Paroles courageuses»

Le Premier ministre Justin Trudeau a salué samedi sur Twitter les «paroles courageuses» de Jim Watson «qui, j'en suis certain, inspireront les citoyens d'Ottawa - et tous les Canadiens - à se sentir libres d'être eux-mêmes».

La capitale canadienne va accueillir, à partir du 18 août, une semaine de festivités visant à promouvoir la diversité sexuelle, avec, comme point culminant, la Gay Pride dimanche 25 août, une semaine après celle de Montréal. ach/et/elc (afp/nxp)

Créé: 17.08.2019, 21h13

Articles en relation

L'homosexualité reste un crime au Kenya

Afrique La plainte présentée par des associations de défense des droits des homosexuels a été «rejetée» par la Haute Cour du Kenya. Plus...

Etre homo pourrait ne plus être un crime

Botswana Le Botswana se prononce mardi sur la décriminalisation de l'homosexualité. La loi actuelle prévoit des peines jusqu'à 7 ans de prison. Plus...

La justice dépénalise l'homosexualité

Botswana Interdite dans son code pénal depuis 1965, l'homosexualité n'est plus considérée comme un crime depuis mardi au Botswana. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...