Manafort est partiellement assigné à résidence

Etats-UnisL'assignation à résidence de l'ex-directeur de campagne de Donald Trump, va être levée sous certaines conditions, a décidé vendredi la justice.

Paul Manafort.

Paul Manafort. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Paul Manafort doit signer des documents pour placer quatre propriétés d'une valeur de dix millions de dollars en dépôt de garantie au cas où il ne se présenterait pas à ses futures audiences, a expliqué la juge.

Assigné jusqu'à présent à son domicile d'Alexandrie, en Virginie, Paul Manafort pourra se rendre à son domicile floridien de Palm Beach. Il devra tout de même respecter un couvre-feu et porter un appareil de surveillance électronique.

L'ancien directeur de campagne de Donald Trump est inculpé comme son associé Richard Gates de douze chefs d'accusation, dont conspiration contre les Etats-Unis et blanchiment d'argent. Il n'est pas autorisé à quitter le pays et doit obtenir une autorisation pour tout voyage domestique sauf s'il se rend à Washington dans le cadre de la procédure judiciaire. (ats/nxp)

Créé: 16.12.2017, 07h54

Galerie photo

Ingérence russe: liaisons dangereuses entre Trump et Moscou

Ingérence russe: liaisons dangereuses entre Trump et Moscou Est-ce que l'équipe de Trump s'est concertée avec Moscou pour influer sur le résultat de la présidentielle? Le procureur spécial a mis en accusation trois proches de Donald Trump.

Articles en relation

Affaire russe: Manafort reste assigné à résidence

Etats-Unis L'ex-chef de campagne de Donald Trump, inculpé par la justice dans l'affaire russe, n'a pas le droit de sortir de chez lui. Plus...

L'ex-chef de campagne de Trump veut une enquête

Etats-Unis Ayant appris qu'il avait été placé sur écoute par le FBI, Paul Manafort a réclamé mardi une enquête fédérale. Plus...

Trump: son ex-directeur de campagne perquisitionné

Affaire russe Paul Manafort avait dirigé la campagne présidentielle du président américain avant d'être contraint à la démission suite à des liens étroits avec la Russie. Plus...

Le conseiller de Trump soupçonné de corruption

Ukraine/USA Paul Manafort aurait été le bénéficiaire de versements illégaux de millions de dollars en liquide, a affirmé hier le «New York Times». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.