Mandat d'arrêt «différé» contre Jacob Zuma

Afrique du SudL'ancien président sud-africain ne s'est pas présenté devant un tribunal en vue de son procès pour corruption. Le mandat d'arrêt ne sera effectif qu'à compter du 6 mai.

Les avocats de Jacob Zuma ont invoqué des raisons médicales pour justifier son absence.

Les avocats de Jacob Zuma ont invoqué des raisons médicales pour justifier son absence. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice sud-africaine a lancé mardi un mandat d'arrêt contre l'ancien président Jacob Zuma pour ne pas s'être présenté le jour même devant un tribunal en vue de son procès pour corruption, mais ce mandat ne sera effectif qu'à compter du 6 mai.

Les avocats de l'ancien chef de l'Etat ont invoqué mardi des raisons médicales pour justifier l'absence de leur client devant la Haute Cour de Pietermaritzburg (est).

«La cour accepte que M. Zuma puisse ne pas être en bonne santé», mais elle a besoin de «preuves fiables», a réagi la juge Dhaya Pillay, doutant notamment que l'auteur du certificat médical de l'ex-président soit un médecin enregistré en bonne et due forme.

Par conséquent, «un mandat d'arrêt pour l'accusé M. Zuma est lancé mais suspendu jusqu'au 6 mai 2020», a-t-elle conclu.

Armement et pots-de-vin

L'ancien président, au pouvoir de 2009 à 2018, était convoqué mardi devant la justice dans le cadre d'une audience en vue de son procès dans une vieille affaire de contrat d'armements, aux multiples rebondissements judiciaires.

Il est accusé d'avoir touché 4 millions de rands - environ 242'000 euros au cours actuel - de pots-de-vin de la société française Thales, dans le cadre de cet énorme contrat de 51 milliards de rands (environ 3 milliards d'euros) attribué en 1999. A l'époque, M. Zuma était vice-président de l'Afrique du Sud.

L'ancien chef de l'Etat et Thales, qui a remporté une partie du contrat pour l'équipement de navires militaires, ont toujours nié ces allégations. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2020, 11h37

Articles en relation

Ex-président Zuma: demande d'appel rejetée

Afrique du Sud L'ancien président Jacob Zuma tente d'échapper à un procès pour corruption dans une ancienne affaire de contrat d'armement. Plus...

Le procès de Jacob Zuma est reporté

Afrique du Sud L'ex-président sud-africain est poursuivi pour corruption, blanchiment et racket lié à un énorme contrat d'armement. Plus...

L'ex-président Zuma sera jugé pour corruption

Afrique du Sud La justice sud-africaine a ordonné le jugement de l'ancien président dans le cadre d'une vieille affaire d'armement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.