Manuel Valls enfariné à Strasbourg

FranceLe socialiste a été «agressé» par un opposant qui a voulu l'interpeller sur le «49.3» alors qu'il se rendait dans un café.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme d'une trentaine d'années est parvenu à s'approcher par derrière du candidat, qui s'apprêtait à entrer dans un café pour rencontrer élus et sympathisants. Après avoir pris à partie l'ex-Premier ministre sur une de ses propositions choc en matière constitutionnelle, il lui a lancé de la farine.

Manuel Valls est resté impassible, s'essuyant le visage avec un mouchoir avant d'entrer dans l'établissement.

Il a ensuite relativisé, non sans ironie, l'incident à la fin d'un discours devant des militants et élus socialistes. Il y a des débats et c'est normal, il faut de l'exigence. Il n'y a que ceux qui ne connaissent pas les campagnes électorales qui sont étonnés par le fait qu'on soit interpellé», a-t-il dit.

«Il n'y a rien de pire qu'une campagne où il ne se passe rien. On nous a même un peu arrosé, de farine sans gluten, une forme d'hommage à mon régime», a-t-il ajouté.

Arme constitutionnelle

L'ancien Premier ministre, qui est en concurrence avec six autres candidats pour la primaire de gauche en janvier, a provoqué la stupeur la semaine dernière en proposant de supprimer un article de la Constitution, le «49.3», qui permet l'adoption d'un texte sans avoir recours au vote à l'Assemblée nationale.

Or M. Valls, lorsqu'il était chef du gouvernement, a utilisé à plusieurs reprises cette arme constitutionnelle controversée, en particulier pour imposer une loi décriée sur la réforme du droit du travail. Cette dernière grande réforme du mandat du président François Hollande, adoptée à l'été, a provoqué de nombreuses manifestations et grèves pendant plus de trois mois.

«49.3 on n'oublie pas ! On n'oublie pas !», a lancé l'auteur de l'incident, qui a été interpellé dans la foulée par la police.

Persuadé d'être le seul à pouvoir «rassembler la gauche», Manuel Valls, 54 ans, a démissionné de ses fonctions début décembre pour se lancer dans la course à l'investiture quelques jours après le renoncement de l'impopulaire François Hollande à briguer un second mandat. (ats/nxp)

Créé: 22.12.2016, 15h08

Galerie photo

France: Benoît Hamon sera le candidat de la gauche

France: Benoît Hamon sera le candidat de la gauche Les militants ont voté pour le candidat qui les représentera lors de la prochaine élection présidentielle, en mai 2017.

Articles en relation

«Si Montebourg gagne, les cadres du PS basculent vers Macron!»

Primaire de la gauche Interview La primaire du PS se joue désormais entre trois favoris: Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. L’enjeu n’est plus la présidentielle mais le parti. Interview de Rémi Lefebvre. Plus...

Vincent Peillon se lance dans la primaire du PS

Présidentielle française Retiré de la scène politique, l'ex-ministre qui donne des cours à l'université de Neuchâtel, va défier Valls, Montebourg et Hamon. Plus...

Valls crédité d'une large avance au 1er tour

Primaire L'ex-Premier ministre est crédité de 45% des intentions de vote parmi les inscrits sur les listes électorales. Plus...

Il offre 1000 euros pour éliminer Valls

France Un jeune homme a été arrêté mardi à Belfort pour avoir offert une prime sur Facebook à quiconque tuerait le politicien. Plus...

Valls crédité de 10% des voix au premier tour

France Un sondage évoque les intentions de vote pour l'ancien Premier ministre, candidat à la primaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.