Manuel Valls traite Macron de «méchant»

FranceL'ancien premier ministre français n'a pas mâché ses mots à l'encontre du nouveau président Emmanuel Macron.

Manuel Valls confie encore avoir «réfléchi à arrêter» après sa défaite à la primaire socialiste.

Manuel Valls confie encore avoir «réfléchi à arrêter» après sa défaite à la primaire socialiste. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Manuel Valls s'en est pris vivement dimanche, jour de passation de pouvoir, au nouveau président Emmanuel Macron. Dans le Journal Du Dimanche, il juge qu'il «est méchant» et n'a eu «rien de magnanime» en n'investissant personne face à lui aux législatives de juin.

«Je suis extrêmement lucide sur Macron et sur son équipe. Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n'a pas de codes, donc pas de limites», a affirmé le député socialiste de l'Essonne, près de Paris.

Quant à la décision de Emmanuel Macron et du mouvement présidentiel «La République en Marche» de ne pas investir de candidat face à Manuel Valls aux législatives, sans pour autant l'investir lui-même, «il n'y a rien de magnanime dans cette histoire», estime Manuel Valls.

«On joue jusqu'au bout, on l'humilie, on l'isole, le tout pour finir par une solution de compromis», affirme-t-il à propos de lui-même. «Mais ils l'ont fait de manière tellement appuyée que ça s'est retourné contre Macron. C'est devenu le cas Valls», a encore déclaré l'ancien chef du gouvernement dans les colonnes du JDD.

Manuel Valls confie encore avoir «réfléchi à arrêter» après sa défaite à la primaire socialiste fin janvier. Mais «au moment où survient la recomposition que j'ai toujours souhaitée, je vais être spectateur? Non ! Je veux être dans cette séquence», a-t-il encore affirmé. (ats/nxp)

Créé: 14.05.2017, 16h44

Articles en relation

Manuel Valls n'a pas été investi par En Marche!

Législatives françaises Plus de la moitié des candidats pro-Macron sont issus de la société civile. L'ex-Premier ministre a, pour sa part, été écarté. Plus...

Valls ne remplit pas les critères d'une investiture

France L'ancien Premier ministre de François Hollande a reçu une fin de non-recevoir de la part du mouvement d'Emmanuel Macron. Plus...

Valls se rappelle au bon souvenir de Macron

Présidentielle L'ancien homme fort du gouvernement se verrait bien revenir à l'Elysée dans quinze jours, après la victoire d'Emmanuel Macron. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.