Marine Le Pen veut un audit des postes des «fichés S»

Attentats de ParisMarine Le Pen réclame un «audit national des postes occupés par les personnes fichées S».

Marine Le Pen.

Marine Le Pen.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous demandons aujourd'hui aux ministères de l'Intérieur et de l'Economie, de procéder à un audit national des postes occupés par les personnes fichées S, sur l'ensemble du territoire», demande la présidente du FN dans un communiqué.

«Nous avons appris avec consternation que des personnes fichées S par les renseignements étaient employées par des entreprises comme la RATP, la SNCF ou encore celles intervenant à l'aéroport de Roissy», s'indigne-t-elle.

La présidente frontiste estime même que «les personnes concernées devraient être immédiatement mises à pied, avant d'être, pour celles qui sont étrangères ou binationales, expulsées du territoire».

Pas de surveillance

La tête de liste FN aux régionales en Nord-Pas-de-Calais/Picardie s'engage, s'il n'a pas eu lieu avant, «à réaliser cet audit dans toutes les régions (que le FN) administrera à partir de janvier prochain».

Plus de 10'000 personnes font en France l'objet d'une fiche dite «S» de renseignement, plus de la moitié étant fichées comme étant des islamistes radicaux ou des individus pouvant avoir un lien avec la mouvance terroriste.

La fiche S est destinée à attirer l'attention des forces de sécurité si l'un des fichés est contrôlé ou interpellé, pas à organiser une surveillance permanente ou occasionnelle.

(afp/nxp)

Créé: 23.11.2015, 13h55

Articles en relation

La Grande Mosquée de Genève s’explique sur les fiches S

Sécurité Une réunion a eu lieu entre la direction de la mosquée et Pierre Maudet, qui a rappelé certains principes. Plus...

Pierre Maudet: «Les fiches S devraient être accessibles à la Suisse»

Attentats à Paris Les autorités de sécurité en Suisse n'ont pas un accès automatisé à la liste des fiches S françaises. Réactions. Plus...

Galerie photo

En images, les attentats de Paris (13 -20 novembre 2015)

En images, les attentats de Paris (13 -20 novembre 2015) Au moins 130 personnes sont mortes. L'organisateur présumé a été tué. Un terroriste en cavale est toujours recherché.

Galerie photo

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes (13 novembre 2015 à janvier 2018)

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes (13 novembre 2015 à janvier 2018) Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 130 morts et 351 blessés. L'organisateur présumé, Salah Abdeslam, est le seul terroriste survivant. Il dort en prison.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.