Passer au contenu principal

Etats-UnisMartin Shkreli arrêté pour malversations

L'entrepreneur américain qui avait avait provoqué un tollé en augmentant drastiquement le prix d'un médicament a été interpellé jeudi à New York.

Martin Shkreli avait provoqué une vague d'indignation en septembre dernier.
Martin Shkreli avait provoqué une vague d'indignation en septembre dernier.
Keystone

Martin Shkreli, qui s'était attiré les foudres du monde politique américain en septembre pour avoir fortement augmenté le prix du Daraprim, un médicament utilisé contre le paludisme et des co-infections du sida, a été arrêté jeudi à New York pour fraude, a annoncé le FBI. Il est visé par une enquête concernant des malversations commises alors qu'il dirigeait une autre société, Retrophin.

M. Shkreli s'était rendu particulièrement impopulaire en septembre lorsqu'un autre groupe qu'il dirige, Turing Pharmaceuticals, avait décidé d'augmenter de 5000% le Daraprim. De nombreuses voix s'étaient élevées pour dénoncer cette hausse qui avait fait passer le prix d'un comprimé de 13,50 dollars à 750 dollars (746,67 francs) du jour au lendemain.

Turing avait ensuite annoncé que s'il ne baisserait pas le prix unitaire du médicament, il négocierait des accords avec les groupes de santé sur un prix de gros.

Martin Skhreli, 32 ans, s'est fait une spécialité de racheter des brevets sur des médicaments bon marché et d'en augmenter ensuite massivement le prix. Il avait pris en novembre le contrôle d'un autre groupe pharmaceutique, Kalobios Pharmaceuticals, dont le cours s'effondrait jeudi à Wall Street après l'annonce de son arrestation.

Un avocat, Evan Greebel, qui était conseiller juridique de Retrophin, a également été arrêté.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.