Maurer à Dubaï pour l'Expo 2020

Emirats arabes unisLe conseiller fédéral a donné dimanche à Dubaï le premier coup de pioche symbolique des travaux de construction du pavillon suisse.

Ueli Maurer a quitté Dubaï pour l'Arabie saoudite.

Ueli Maurer a quitté Dubaï pour l'Arabie saoudite. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après avoir donné le premier coup de pioche symbolique pour le pavillon suisse, le conseiller fédéral s'est envolé pour une visite controversée en Arabie saoudite.

Le pavillon suisse pour l'Expo universelle 2020 à Dubaï s'est retrouvé au centre d'une polémique l'été dernier lorsqu'on a appris que le cigarettier Philip Morris en était l'un des principaux sponsors. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) avait finalement renoncé à ce partenariat.

Avant cette inauguration, Ueli Maurer s'est acquitté d'un programme diplomatique chargé. Samedi soir, il a rencontré Mohammed ben Rachid Al Maktoum, vice-président et premier ministre des Emirats arabes unis, ainsi que la directrice générale de l'Expo 2020, Reem Al Hashimy.

Les entretiens ont porté sur l'exposition universelle, la situation au Yémen, pays aux prises avec une guerre civile, et le Global Robotic Challenge, 3e édition d'une compétition qui a débuté il y a trois jours à Dubaï. Plus de 2000 jeunes issus de 190 pays y participent, dont cinq venant de la Suisse, a indiqué Peter Minder, porte-parole du Département fédéral des finances (DFF).

Gros investisseur

La Suisse et les Emirats arabes unis entretiennent des relations diplomatiques depuis 1976. Elle fait partie des dix premiers investisseurs dans ce pays arabe et a créé plus de 10'000 emplois.

Dimanche, le chef du DFF s'est entretenu avec son homologue émirati, Obaid Bin Humaid Al Tayer. Les deux ministres ont évoqué la coopération des deux pays dans le domaine de la finance. Ils ont également échangé sur les fintech ainsi que de questions de fiscalité comme les développements actuellement en discussion sur l'imposition de l'économie digitale.

Ueli Maurer a également rencontré le Prince Mohammed ben Zayed Al Nahyane. Les discussions ont porté sur l'encouragement des échanges de jeunes, la digitalisation, les droits de l'homme et la poursuite de la collaboration entre les Emirats arabes unis et la Suisse.

En route pour Ryad

Ueli Maurer s'est ensuite rendu en Arabie saoudite. Lundi matin, il rencontrera le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, dont le fils Mohammed ben Salmane est mis en cause dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

Les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite sont depuis longtemps les plus importants partenaires commerciaux de la Suisse dans la région du Golfe. Les échanges avec ces pays comprennent aussi un dialogue politique. La Suisse a proposé ses bons offices dans région. Depuis 2017, elle assume notamment le mandat de puissance protectrice pour l'Arabie saoudite et l'Iran. (ats/nxp)

Créé: 27.10.2019, 17h27

Articles en relation

Ueli Maurer ira finalement en Arabie saoudite

Suisse Le président de la Confédération Ueli Maurer effectuera un déplacement fin octobre en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. Plus...

Ryad nomme un nouveau chef de la diplomatie

Arabie saoudite Faiçal ben Farhan Al-Saoud est le deuxième ministre des Affaires étrangères saoudien nommé en moins d'un an. Plus...

Un fils de Khashoggi prend la défense de Ryad

Arabie saoudite Mardi, Salah Khashoggi a réagi sur Twitter, alors que son père journaliste a été tué violemment en Turquie, il y a un an. Plus...

«Le spectre de Khashoggi plane toujours» sur Ryad

Arabie saoudite Le royaume saoudien peine à redorer son blason, un an après l'assassinat du journaliste dissident dans des conditions troubles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.