May a «empoisonné» les relations avec Moscou

Expulsion de diplomatesLes médias russes dénoncent ce jeudi la «réaction innervante» de Theresa May. Elle a annoncé des sanctions en représailles à l'empoisonnement d'un ex-espion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La presse russe a chargé jeudi la première ministre britannique Theresa May, l'accusant d'avoir «empoisonné» les relations avec Moscou après l'annonce par Londres d'une série de sanctions contre la Russie en réponse à l'empoisonnement d'un ex-espion russe en Angleterre.

«Theresa May a empoisonné les relations entre Moscou et Londres», titre le quotidien Nezavissimaïa gazeta, alors que le journal officiel Rossiïskaïa gazeta dénonce la «réaction innervante» de la dirigeante britannique qui «a choisi la confrontation avec Moscou».

Des réponses toxiques

«La crise dans les relations entre Moscou et Londres a atteint un nouveau sommet», constate le quotidien Kommersant, en reprochant aux autorités britanniques de «chercher des réponses toxiques» à l'empoisonnement de l'ex-espion russe.

«Theresa May a essayé d'accuser la Russie de tous les pêchés dans son discours devant le Parlement», s'indigne pour sa part le quotidien populaire Komsomolskaïa pravda.

Selon le quotidien Izvestia, la Russie va «répondre au moins de manière symétrique à l'expulsion de 23 diplomates russes». «Mais la réaction russe pourrait être même plus globale», affirme le journal en citant des sources diplomatiques. «Préparez-vous à la réponse!», prévient-il.

Une longue période de gel

Le quotidien populaire Moskovski Komsomolets prédit «une longue période de gel» dans les relations russo-britanniques mais «la Russie pourra supporter tout cela la tête haute».

Mme May a annoncé mercredi une série de sanctions contre la Russie, dont l'expulsion de 23 diplomates et le gel des contacts bilatéraux, jugeant Moscou «coupable» de l'empoisonnement sur son sol de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, 66 ans, et de sa fille Ioulia.

La diplomatie russe a aussitôt qualifié ces sanctions de «provocation grossière sans précédent». (afp/nxp)

Créé: 15.03.2018, 08h26

Articles en relation

La riposte «ne se fera pas attendre», avertit Moscou

Ex-espion empoisonné Les autorités russes ont vivement réagi après l'expulsion de 23 de leurs diplomates par le gouvernement britannique, dénonçant des «mesures hostiles». Plus...

Londres expulse 23 diplomates russes

Ex-espion empoisonné Theresa May annonce l'expulsion de 23 diplomates russes et la «suspension des contacts bilatéraux», en représailles à l'empoisonnement de l'ex-espion en Angleterre. Plus...

Les agents «Novitchok», ces toxiques mal connus

Espion empoisonné On en sait plus sur l'agent innervant qui serait à l'origine de l'empoisonnement de l'ancien espion russe Sergueï Skripal. Plus...

Le Kremlin «n'admet pas» les accusations

Ex-espion russe La Russie, qui n'admet pas les avertissements de Londres, a averti qu'elle répondrait à toute forme de rétorsion après l'empoisonnement suspect de l'ex-espion Skripal. Plus...

Des traces de l'agent innervant retrouvées

Ex-espion russe Des traces de l'agent innervant utilisé contre l'ex-espion russe ont été retrouvées dans un restaurant et un pub de Salisbury qu'il a fréquentés. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.