Passer au contenu principal

Meghan est retournée au Canada retrouver Archie

Après avoir annoncé sa volonté de se délester de ses obligations liées à son statut de duchesse, l'épouse de Harry s'est envolée pour le pays de l'érable d'où le couple revenait de vacances.

Meghan Markle et son fils Archie le 25 septembre 2019.
Meghan Markle et son fils Archie le 25 septembre 2019.
AFP

L'épouse du prince Harry, Meghan, est retournée au Canada, où le couple venait de passer plusieurs semaines de vacances, après l'annonce choc du couple de se mettre en retrait de la famille royale, a indiqué vendredi une porte-parole du couple.

«Je peux confirmer les informations selon lesquelles la duchesse de Sussex est au Canada», a déclaré cette source.

Le couple princier a annoncé mercredi soir qu'il voulait s'installer une partie de l'année en Amérique du Nord et prendre son «indépendance financière», après s'être épanché sur ses difficultés à vivre sous la pression médiatique de tabloïds impitoyables.

L'ancienne actrice américaine a vécu au Canada lorsqu'elle jouait dans la série «Suits». Le couple y a passé les fêtes de Noël et est réapparu publiquement au Royaume-Uni lundi pour une visite à la Maison du Canada à Londres.

Harry aussi

Selon le «Daily Mail», Meghan rejoint au Canada son fils Archie, âgé de huit mois, qui y était resté. Il est question que le prince Harry, sixième dans l'ordre de succession au trône, les rejoigne rapidement, selon la même source.

L'annonce de la mise en retrait du duc et de la duchesse de Sussex, sans concertation avec le reste de la famille, a mis le Royaume-Uni en émoi et ouvre une nouvelle crise au sein de la famille royale.

Revoir les événements récents en vidéo:

«Solutions» rapides

Selon des médias britanniques citant une source au palais de Buckingham, les équipes de la reine Elizabeth II, de son fils Charles et des fils de ce dernier, William et Harry, ont pour instruction de travailler «à un rythme soutenu» pour trouver des «solutions». Une issue est une question de «quelques jours, pas semaines», leur a rapporté cette source.

Harry et Meghan s'étaient ouverts, dans un documentaire en octobre, de leurs difficultés face à l'exposition médiatique. En s'épanchant de la sorte lors d'un voyage en Afrique, ils s'étaient attiré les critiques acerbes de la presse.

Cette nouvelle crise pourrait écorner l'image de la famille royale, qui a connu une année 2019 difficile, entre accident de voiture et problèmes de santé de l'époux de la reine, le prince Philip, et retrait du prince Andrew de toutes ses obligations publiques après une interview désastreuse sur ses liens avec le pédophile américain Jeffrey Epstein.

Meghan Markle avait d'abord été considérée comme un souffle de fraîcheur par les puissants tabloïds britanniques, qui se sont ensuite retournés contre elle, dénonçant dans des articles au vitriol son comportement prétendument capricieux et l'attaquant sur sa relation conflictuelle avec son père ou son train de vie luxueux.

Face à ces critiques, Harry a déposé en octobre plainte contre des tabloïds. Il a dit craindre que sa femme ne connaisse le même sort que feu sa mère Diana, morte en 1997 dans un accident de voiture à Paris.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.