Avec Ménard, «Oz ta droite!» adopte 51 objectifs

FranceRobert Ménard ambitionne que les candidats de droite à la présidentielle adoptent ces «marqueurs de droite».

Robert Ménard ce week-end dans sa ville de Béziers.

Robert Ménard ce week-end dans sa ville de Béziers. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Devant environ 800 participants, Robert Ménard s'est félicité d'avoir mis «à la même table des gens qui ne pensent pas la même chose, qui pour un certain nombre ne s'étaient jamais parlé.»

«Pari» réussi donc d'après lui: «réconcilier, faire travailler ensemble les droites, diverses, différentes, divergentes, qui pour certaines se combattent».

Au lendemain du départ théâtral de Marion Maréchal-Le Pen, mandatée par le FN pour l'événement, et qui a reproché à Robert Ménard de ne pas s'inscrire dans la stratégie de Marine Le Pen pour 2017, Robert Ménard l'a à nouveau «évidemment remerciée» pour sa présence, sous les acclamations. Il avait déclaré peu après l'ouverture de sa réunion, que son mouvement ne servirait pas de «marche-pied au Front national».

51 thèmes adoptés

Les participants ont ensuite adopté, à l'aide de cartons bleus brandis et souvent à une large unanimité, 51 propositions avec pour thèmes: de l'air, effort, ordre, indépendance, mérite, du sens, justice, avenir, République, pluralisme.

Objectif: définir des «marqueurs» qui «posent une frontière» entre ce qui est de droite et ce qui ne le serait pas.

«Tous les candidats de droite devraient s'engager» sur ce «programme», a lancé l'ancien patron de Reporters sans Frontières, au risque, a-t-il promis devant quelques journalistes, de se voir «pourrir la vie» par son «mouvement citoyen» appelé «Oz ta droite!»

Voile islamique

Une seule proposition a été remaniée: celle d'«autoriser le voile islamiste au seul espace privé et aux seules voies privées» a été limitée, sous la pression du public, au seul espace privé.

Parmi les autres propositions adoptées, -«moratoire de cinq ans sur les impôts»; -«fin du statut» des fonctionnaires pour une partie des nouveaux; -«abolition des lois attentatoires à la liberté d'expression»; -«simplification radicale des normes»; -fin des 35 heures (temps réglementaire de travail en France depuis 2000, ndlr); -retraite à 65 ans; -réduction de l'Etat-providence; -déchéance de nationalité pour les «terroristes et leurs apologistes»; -majorité pénale à 15 ans; -rétablissement de la double peine; -primauté du droit français sur le droit international; -«maintien» du nucléaire; -budget de la défense à 3% du PIB; -refus du traité transatlantique (traité de libre-échange entre l'UE et les USA, appelé Tafta ou TTIP, en négociation depuis 2013, ndlr); -suspension de Schengen; -abrogation de la loi Taubira (qui permet le mariage homosexuel, ndlr); -interdiction de la gestation pour autrui (GPA); -préférence nationale (logements sociaux, emploi, agriculture); -proportionnelle aux législatives; -droit du sang, etc.

Enfin, pour les extra-communautaires, conditionnalité des allocations sociales, suppression du regroupement familial et de la double nationalité.

«La lutte continue» a conclu Robert Ménard, avant de lancer le Chant des Partisans, guère repris, puis une Marseillaise. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2016, 12h50

Articles en relation

Robert Ménard veut renverser le jeu politique

Béziers Le maire de Béziers en France assure que «Oz ta droite!», le «mouvement citoyen» qu'il lance, sera un moyen de pression sur les partis. Plus...

Béziers réunit les droites dures et extrêmes

France Robert Ménard, proche du FN, organise un colloque de deux jours dans sa ville pour que les droites «hors les murs» parlent de 2017 . Plus...

La patrouille de Robert Ménard est en sursis

Sécurité Le tribunal administratif de Montpellier a «suspendu» l'exécution de la délibération du conseil municipal de Béziers qui instituait une «garde» controversée. Plus...

Béziers suscite de nouveau la polémique

France Le journal de la ville, dont le maire Robert Ménard est proche du FN, a publié un photomontage laissant penser que les réfugiés vont envahir la ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.