Passer au contenu principal

Des mesures pour lutter contre l'homophobie

Alors que les agressions homophobes sont en hausse en France, le gouvernement a présenté des mesures mardi soir.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
AFP

Le gouvernement français a présenté mardi soir une série de mesures pour lutter contre l'homophobie en réponse à l'augmentation du nombre d'agressions de cette nature. Selon le ministère de l'intérieur, les plaintes pour agressions homophobes ont crû de 15% depuis le début de l'année.

«Ce que l'on constate au quotidien, c'est que beaucoup n'osent pas forcément porter plainte», a déclaré le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, lors d'une visite dans les locaux de l'association SOS Homophobie. «Il faut libérer la parole et il faut faire en sorte que les sanctions soient les plus systématiques possibles.»

Il était accompagné par la ministre de la justice, Nicole Belloubet et par la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

Plainte en ligne

Nicole Belloubet a proposé, entre autres, de permettre de porter plainte en ligne, d'améliorer la formation des magistrats, de développer les référés civils permettant de bloquer les sites diffusant des contenus haineux sur Internet, ainsi que de développer les ordonnances pénales qui «permettent de réagir beaucoup plus rapidement».

Christophe Castaner a évoqué un doublement des effectifs de la cellule «haine-discrimination» de la plate-forme Pharos, qui permet de signaler en ligne les contenus et comportements illicites sur Internet.

Le ministre a également dit souhaiter mettre en place des référents LGBT dans les commissariats et groupements de gendarmerie. «Pour ce qui concerne le ministre de l'intérieur, c'est la question de la formation des femmes, des hommes, des policiers, gendarmes qui, dans l'accueil, doivent être présents et accompagner ceux qui viennent et qui portent plainte», a-t-il ajouté.

Le gouvernement devrait proposer une feuille de route d'ici à la fin de l'année en tenant compte des propositions des associations.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.