Passer au contenu principal

NigeriaIls meurent brûlés en volant du carburant

Au moins trente personnes ont été tuées vendredi par l'explosion et l'incendie d'un oléoduc attaqué par des pilleurs présumés dans le sud-est du Nigeria.

Le réseau d'oléoducs du Nigeria, premier producteur et exportateur de pétrole d'Afrique, fait régulièrement l'objet d'attaques. (Image d'illustration)
Le réseau d'oléoducs du Nigeria, premier producteur et exportateur de pétrole d'Afrique, fait régulièrement l'objet d'attaques. (Image d'illustration)
AFP

L'accident s'est produit vendredi peu après minuit à Aba, à 50 km au nord-est de Port-Harcourt, où un oléoduc de la PPMC, filiale de la compagnie pétrolière nationale NNPC, a été attaqué par des pilleurs de carburant. «Plus de 30 cadavres brûlés ont été retrouvés sur les lieux à l'arrivée des services de sécurité et beaucoup de gens sont partis à l'hôpital, en ville ou à l'extérieur, faire soigner leurs blessures», a indiqué sous couvert d'anonymat un responsable des services de sécurité locaux.

Selon un porte-parole de la NNPC, Ndu Ughamadu, les victimes sont des pilleurs qui cherchaient à voler du carburant après avoir attaqué l'oléoduc. «Je ne peux pas donner un bilan exact des victimes pour le moment, mais je peux vous dire que l'explosion a été causée par des voleurs d'essence qui ont attaqué l'oléoduc pour intercepter le flot de pétrole de la raffinerie de Port-Harcourt à Aba», a-t-il assuré.

Le réseau d'oléoducs du Nigeria, premier producteur et exportateur de pétrole d'Afrique, fait régulièrement l'objet d'attaques qui dégénèrent en incendies qui ont fait des centaines de morts ces dernières années.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.