Michelle Obama à la rescousse de Hillary Clinton

Convention démocrateLa First Lady et le président aident Hillary Clinton s'emploient à contenir la révolte des supporters de Bernie Sanders

Michelle Obama a réussi à calmer le jeu à Philadelphie.

Michelle Obama a réussi à calmer le jeu à Philadelphie. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand Michelle Obama est arrivée lundi soir sur la scène du West Fargo Center de Philadelphie, les sifflets des supporters de Bernie Sanders se sont tus. Le discours émouvant de la First Lady a fait baisser d’un cran les tensions entre militants pro-Bernie et délégués de Hillary Clinton, qui ont déstabilisé la première journée de la convention démocrate. Et quand Michelle Obama a affirmé d’une voix tremblante qu’elle se réveillait chaque matin depuis près de huit ans dans une Maison-Blanche «construite par des esclaves», certains délégués en avaient les larmes aux yeux.

La populaire First Lady est parvenue en quelques minutes à faire ce que la campagne de Hillary Clinton peine à accomplir depuis des mois: elle a souligné avec force la nature historique de la candidature de l’ancienne secrétaire d’Etat pour la Maison-Blanche. «Grâce à Hillary Clinton, mes filles, ainsi que tous nos fils et filles, trouvent aujourd’hui normal qu’une femme puisse devenir présidente des Etats-Unis», a-t-elle affirmé sous les acclamations.

Depuis le début de la semaine à Philadelphie, le Parti démocrate offre le spectacle d’un parti encore secoué par une révolte progressiste que Bernie Sanders peine à contenir, malgré ses appels répétés à voter pour celle qui fut sa rivale lors des primaires démocrates. Un parti dans lequel de nombreux délégués soutenant Hillary Clinton affichent leur nostalgie de voir la présidence de Barack Obama se terminer. «J’aime Barack Obama», glisse Carlos Hickmann, un délégué de l’Etat de Washington. «Il est constamment bloqué par le Sénat et la Chambre des représentants. Et malgré cela, il a gardé son calme. C’était génial d’avoir No Drama Obama (ndlr: Obama sans drame)

Michelle Obama a préparé le terrain lundi pour son mari, qui s’adressera à la convention ce mercredi soir. Elle a tendu la main aux électrices en partageant son expérience «inhabituelle» d’une mère à la Maison-Blanche qui a dû protéger ses deux filles et les a incitées à «ignorer ceux qui remettent en question la citoyenneté ou la foi de leur père». Elle ne s’est pas arrêtée à cette référence implicite à un Donald Trump qui a questionné les origines de Barack Obama. Elle a contré le candidat républicain sans mentionner son nom une seule fois dans son discours en soulignant ce que le couple Obama a enseigné à ses deux filles: «Quand quelqu’un est cruel ou se comporte comme un dur, vous ne vous arrêtez pas à son niveau. Non, notre devise c’est: quand ils tapent sous la ceinture, nous visons plus haut.»

Créé: 26.07.2016, 22h44

Articles en relation

Tim Kaine réjouit les démocrates de Suisse

Présidentielle américaine Le choix du colistier de Hillary Clinton et particulièrement son engagement contre les effets d'une loi sur la fiscalité sont salués. Plus...

Philadelphie s'apprête à sacrer Hillary Clinton

Convention démocrate Les démocrates convergent vers Philadelphie pour le début de la convention où Hillary Clinton doit être officiellement nominée. Plus...

Michelle Obama et Bernie Sanders pansent les plaies démocrates

Présidentielle US La First Lady et le Sénateur du Vermont ont fait un triomphe lors de la première soirée de la convention démocrate et tenté de calmer le front anti-Hillary Clinton au sein du parti démocrate. Plus...

Hillary Clinton, trop peu honnête pour les fans de Sanders

Convention démocrate Le clan de Bernie Sanders a dit son rejet de Hillary Clinton lors d’une convention secouée par l’affaire des e-mails WikiLeaks. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.