Des migrants atteignent le sol britannique... à Chypre

MéditerranéeQuatre bateaux sont arrivés à Chypre, dans une base de la Royal Air Force. Embarras au Royaume-Uni.

Vue générale de l'entrée de la base britannique à Akrotiri.

Vue générale de l'entrée de la base britannique à Akrotiri. Image: IAKOVOS HATZISTAVROU/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Drôle de surprise pour les militaires de la base aérienne d’Akrotiri, sise au sud de l’île de Chypre et sous souveraineté britannique. Ils ont vu débarquer mercredi matin à l’aube quatre bateaux transportant 110 migrants, dont des femmes et des enfants. La nationalité des occupants n’a pas été communiquée, mais une source officieuse parle de Syriens.

Bien que proche de la Syrie, l’île de Chypre est restée jusqu’ici à l’écart des routes des migrants, à cause de son isolement par rapport au continent européen. Mercredi, la presse britannique s’interrogeait sur cette affaire, en se demandant quel sort sera réservé à ces hommes, ces femmes et ces enfants formellement arrivés sur sol britannique. Le Royaume-Uni, à l’attitude très fermée à l’égard des migrants, sera-t-il contraint de traiter leur demande d’asile?

«Pour l’heure, notre priorité est de faire en sorte qu’ils soient en sécurité et en bonne santé; les décisions sur ce qu’ils deviennent suivront», a communiqué le Ministère britannique de la défense, tout en précisant que «des accords passés avec la République chypriote depuis 2003 prévoient que les autorités de l’île prennent leurs responsabilités dans de telles circonstances». Interrogées par The Guardian, les autorités chypriotes ont précisé qu’elles étaient prêtes à collaborer, mais que «pour l’heure, les arrivants étaient sous la responsabilité de la base britannique».

«Tant les officiels britanniques que les Chypriotes se sont empressés de dire que l’île n’était pas un raccourci pour obtenir l’asile en Grande-Bretagne», rapportait pour sa part The Independent, en relevant la crainte des deux pays de voir une nouvelle route s’ouvrir.

La chaîne Sky News, elle, relayait les inquiétudes sur le fait que des embarcations aient pu s’approcher de la base sans être repérées. «Et si cette arrivée avait été celle d’un petit bateau chargé de combattants du groupe Etat islamique, venus attaquer la base?» s’interrogeait une source anonyme sur l’île.

De la nervosité dans l’air? Il faut dire qu’Akrotiri (une des deux bases qu’ont conservées les Britanniques à Chypre depuis l’indépendance) sert de tête de pont aux avions de la Royal Air Force qui vont bombarder les positions du groupe Etat islamique au nord de l’Irak.

Créé: 21.10.2015, 20h52

Articles en relation

La faim et le froid, ennemis des migrants sur la route des Balkans

Slovénie Dans ce camp de transit, les réfugiés arrivent par milliers. Les températures baissent, la nourriture manque. Reportage. Plus...

Dans le canton de Berne, les migrants pourraient passer l’hiver sous tente

Asile Malgré l'arrivée du froid, aucune solution n'a été trouvée avec les communes pour reloger les requérants hébergés sous tente. Plus...

Face au flux de migrants, la Slovénie fait appel à l'armée

Balkans La Slovénie, petit pays de 2 millions d'habitants, a voté mercredi à l'aube pour donner de nouveaux pouvoirs à son armée. Plus...

Des milliers de personnes sont entrées en Macédoine

Crise des réfugiés Selon un décompte de la police et de plusieurs ONG, 10'000 migrants sont arrivés dans le pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.