Passer au contenu principal

Des migrants noyés en Méditerranée enterrés à Berlin

Un collectif d'artistes militants a enterré dans des cimetières berlinois des migrants morts en Méditerranée.

Une embarcation bascule dans la mer au large des côtes libyennes. Le cliché a été pris par les gardes-côtes italiens. (Dimanche 29 mai 2016)
Une embarcation bascule dans la mer au large des côtes libyennes. Le cliché a été pris par les gardes-côtes italiens. (Dimanche 29 mai 2016)
Marina Militare, Reuters
Athènes a commencé jeudi à évacuer du port du Pirée des centaines de migrants. (Jeudi 31 mars 2016)
Athènes a commencé jeudi à évacuer du port du Pirée des centaines de migrants. (Jeudi 31 mars 2016)
Keystone
Un bateau transportant environ 120 migrants a fait naufrage mercredi au large de la Libye. Seuls 32 passagers ont pu être secourus, a annoncé la garde-côtes libyenne, qui ignore le nombre exact de disparus.(Mercredi 30 mars 2016)
Un bateau transportant environ 120 migrants a fait naufrage mercredi au large de la Libye. Seuls 32 passagers ont pu être secourus, a annoncé la garde-côtes libyenne, qui ignore le nombre exact de disparus.(Mercredi 30 mars 2016)
Keystone
Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré mercredi à Genève que la crise des réfugiés syriens exigeait «une hausse exponentielle de la solidarité mondiale», en appelant les pays développés à accueillir un demi-million de Syriens d'ici 3 ans. (Mercredi 30 mars 2016)
Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré mercredi à Genève que la crise des réfugiés syriens exigeait «une hausse exponentielle de la solidarité mondiale», en appelant les pays développés à accueillir un demi-million de Syriens d'ici 3 ans. (Mercredi 30 mars 2016)
Keystone
Le nombre de migrants arrivant en Italie via la Libye a augmenté cette année, avant même le début de la «saison» des traversées. Le pays se demande où il va bien pouvoir loger les prochains. (Mardi 29 mars 2016)
Le nombre de migrants arrivant en Italie via la Libye a augmenté cette année, avant même le début de la «saison» des traversées. Le pays se demande où il va bien pouvoir loger les prochains. (Mardi 29 mars 2016)
AFP
En fin de matinée, 250 personnes se pressaient sur des voies ferrées et le long de la clôture de la frontière. Elles ont scandé des slogans sous le regard d'une cinquantaine de policiers grecs équipés de boucliers. (27 mars 2016)
En fin de matinée, 250 personnes se pressaient sur des voies ferrées et le long de la clôture de la frontière. Elles ont scandé des slogans sous le regard d'une cinquantaine de policiers grecs équipés de boucliers. (27 mars 2016)
Reuters
Les autorités grecques ont commencé à évacuer des migrants bloqués dans le camp d'Idomeni à la frontière avec la Macédoine. (Vendredi 26 mars 2016)
Les autorités grecques ont commencé à évacuer des migrants bloqués dans le camp d'Idomeni à la frontière avec la Macédoine. (Vendredi 26 mars 2016)
Keystone
Keystone
Le ministre grec de l'Intérieur Panagiotis Kouroublis a qualifié le camp de réfugiés d'Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, «de Dachau des temps modernes». (18 mars 2016)
Le ministre grec de l'Intérieur Panagiotis Kouroublis a qualifié le camp de réfugiés d'Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, «de Dachau des temps modernes». (18 mars 2016)
Keystone
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
Keystone
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
Keystone
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
L'actrice Angelina Jolie, ambassadrice du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mercredi dans une cohue médiatique le port du Pirée près d'Athènes, où s'entassent plus de 4000 migrants et réfugiés. (16 mars 2016)
Keystone
Le premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé mardi les réfugiés et les migrants à ne pas tenter de rejoindre la «route» des Balkans qui n'a, selon lui, «aucune chance» de rouvrir. Il leur a demandé de se rendre dans les centres d'accueil mis en place par les autorités. (15 mars 2016)
Le premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé mardi les réfugiés et les migrants à ne pas tenter de rejoindre la «route» des Balkans qui n'a, selon lui, «aucune chance» de rouvrir. Il leur a demandé de se rendre dans les centres d'accueil mis en place par les autorités. (15 mars 2016)
Keystone
«Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation», a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à la réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE. La veille avait été annoncé la fermeture de la route des Balkans aux migrants. (10 mars 2016)
«Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation», a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à la réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE. La veille avait été annoncé la fermeture de la route des Balkans aux migrants. (10 mars 2016)
AFP
«Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation», a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à la réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE. La veille avait été annoncé la fermeture de la route des Balkans aux migrants. (Jeune Syrienne dans un camp en Grèce avec son chat -10 mars 2016)
«Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation», a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à la réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE. La veille avait été annoncé la fermeture de la route des Balkans aux migrants. (Jeune Syrienne dans un camp en Grèce avec son chat -10 mars 2016)
AFP
Les dirigeants européens ont entamé un négociation avec la Turquie pour tenter de juguler l'afflux de migrants en Europe. (Lundi 7 mars 2016)
Les dirigeants européens ont entamé un négociation avec la Turquie pour tenter de juguler l'afflux de migrants en Europe. (Lundi 7 mars 2016)
Keystone
Dans son rapport annuel paru le 23 février, Amnesty International fustige et juge 'honteuse' la gestion de la crise migratoire par l'Europe. «L'UE, (...) qui constitue l'ensemble politique le plus riche de la planète, s'est singulièrement montrée incapable d'apporter une réponse cohérente, humaine et respectueuse des droits humains», peut-on lire. (Image d'illustration)
Dans son rapport annuel paru le 23 février, Amnesty International fustige et juge 'honteuse' la gestion de la crise migratoire par l'Europe. «L'UE, (...) qui constitue l'ensemble politique le plus riche de la planète, s'est singulièrement montrée incapable d'apporter une réponse cohérente, humaine et respectueuse des droits humains», peut-on lire. (Image d'illustration)
AFP
Les migrants ont recours à des embarcations «pneumatiques» moins solides et «nous avons constaté qu'il y a moins de bateaux en bois», selon l'amiral Nicola Carlone. (Vendredi 19 février 2016)
Les migrants ont recours à des embarcations «pneumatiques» moins solides et «nous avons constaté qu'il y a moins de bateaux en bois», selon l'amiral Nicola Carlone. (Vendredi 19 février 2016)
Keystone
Quelque 900 réfugiés ont été recueillis en mer au large de l'île grecque de Lesbos. (Jeudi 18 février 2016)
Quelque 900 réfugiés ont été recueillis en mer au large de l'île grecque de Lesbos. (Jeudi 18 février 2016)
Reuters
L'Autriche a annoncé mercredi qu'elle va contingenter à partir de vendredi le nombre de demandes d'asile à 80 par jour. (Mercredi 17 février 2016)
L'Autriche a annoncé mercredi qu'elle va contingenter à partir de vendredi le nombre de demandes d'asile à 80 par jour. (Mercredi 17 février 2016)
Keystone
Au moins 35 migrants se sont noyés au large de la Turquie ce 8 février 2016. (8 février 2016)
Au moins 35 migrants se sont noyés au large de la Turquie ce 8 février 2016. (8 février 2016)
AFP
Les corps d'au moins 9 migrants, dont plusieurs enfants, ont été retrouvés sur une plage de l'ouest de la Turquie. Leur embarcation, qui tentait de rallier l'île grecque de Lesbos, a chaviré par mauvais temps. (mardi 5 janvier 2016)
Les corps d'au moins 9 migrants, dont plusieurs enfants, ont été retrouvés sur une plage de l'ouest de la Turquie. Leur embarcation, qui tentait de rallier l'île grecque de Lesbos, a chaviré par mauvais temps. (mardi 5 janvier 2016)
AFP
L'agence de surveillance des frontières en Europe, Frontex, annonce le déploiement de 293 gardes-frontières sur les îles grecques et 15 bateaux, à la demande d'Athènes (mardi 29 décembre 2015).
L'agence de surveillance des frontières en Europe, Frontex, annonce le déploiement de 293 gardes-frontières sur les îles grecques et 15 bateaux, à la demande d'Athènes (mardi 29 décembre 2015).
AFP
Un rapport publié par Amnesty international, le 15 décembre, accuse la Turquie d'arrêter des réfugiés et de les pousser à rentrer dans leur pays en guerre. (Image d'illustration - juin 2015)
Un rapport publié par Amnesty international, le 15 décembre, accuse la Turquie d'arrêter des réfugiés et de les pousser à rentrer dans leur pays en guerre. (Image d'illustration - juin 2015)
AFP
Les arrivée de migrants en Grèce, 100'000 en novembre, ont été divisées par deux par rapport au moins d'octobre, selon l'agence Frontex. Au Sud d'Athènes, ce stade de Taekwondo héberge provisoirement ceux qui sont bloqués entre la Grèce et la Macédoine. (11 décembre 2015)
Les arrivée de migrants en Grèce, 100'000 en novembre, ont été divisées par deux par rapport au moins d'octobre, selon l'agence Frontex. Au Sud d'Athènes, ce stade de Taekwondo héberge provisoirement ceux qui sont bloqués entre la Grèce et la Macédoine. (11 décembre 2015)
Reuters
Selon les derniers chiffres du HCR, les personnes rejoignant l'Europe via la mer en octobre ont été plus nombreuses qu'en 2014. Un peu plus de 218'000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée. (Lundi 2 novembre 2015)
Selon les derniers chiffres du HCR, les personnes rejoignant l'Europe via la mer en octobre ont été plus nombreuses qu'en 2014. Un peu plus de 218'000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée. (Lundi 2 novembre 2015)
Yannis Behrakis, Reuters
Selon les dernières données du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, 705'200 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée en 2015. 562'355 personnes ont rejoint la Grèce et 140'000 l'Italie. Ici, un bateau transportait trente personnes dont onze ont perdu la vie entre la Turquie et la Grèce. (Lundi 2 novembre 2015)
Selon les dernières données du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, 705'200 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée en 2015. 562'355 personnes ont rejoint la Grèce et 140'000 l'Italie. Ici, un bateau transportait trente personnes dont onze ont perdu la vie entre la Turquie et la Grèce. (Lundi 2 novembre 2015)
Alexis Malagaris, Keystone
Un bateau de pêche grec évacue des personnes se trouvant sur un catamaran. Aucun des 150 passagers de l'embarcation n'est décédé. Les victimes se sont cependant multipliées en mer Egée, ces derniers jours. (Vendredi 30 octobre 2015)
Un bateau de pêche grec évacue des personnes se trouvant sur un catamaran. Aucun des 150 passagers de l'embarcation n'est décédé. Les victimes se sont cependant multipliées en mer Egée, ces derniers jours. (Vendredi 30 octobre 2015)
Giorgos Moutafis, Reuters
A l'occasion d'une réunion de l'OSCE à Amman, Didier Burkhalter (ici au centre, lors d'une visite dans un camp de réfugiés) a plaidé mardi pour plus de coopération entre l'Europe et les pays du sud de la Méditerranée en matière d'accueil des migrants. (Mardi 20 octobre 2015)
A l'occasion d'une réunion de l'OSCE à Amman, Didier Burkhalter (ici au centre, lors d'une visite dans un camp de réfugiés) a plaidé mardi pour plus de coopération entre l'Europe et les pays du sud de la Méditerranée en matière d'accueil des migrants. (Mardi 20 octobre 2015)
AFP
Des migrants à leur arrivée sur l'île grecque de Lesbos. (Samedi 10 octobre 2015)
Des migrants à leur arrivée sur l'île grecque de Lesbos. (Samedi 10 octobre 2015)
AFP
Les garde-côtes grecs ont dû intervenir à trois reprises dans la nuit de jeudi à vendredi entre les côtes turques et l'île grecque de Lesbos pour recueillir des centaines de migrants naufragés. (9 octobre 2015)
Les garde-côtes grecs ont dû intervenir à trois reprises dans la nuit de jeudi à vendredi entre les côtes turques et l'île grecque de Lesbos pour recueillir des centaines de migrants naufragés. (9 octobre 2015)
AFP
Le corps en décomposition d'un bébé a été retrouvé début octobre sur les rivages de l'île grecque de Kos. Photo d'illustration. (4 octobre 2015)
Le corps en décomposition d'un bébé a été retrouvé début octobre sur les rivages de l'île grecque de Kos. Photo d'illustration. (4 octobre 2015)
AFP
Quelque 22 personnes, dont quatre enfants, se sont à nouveau noyées au large de la Turquie. Les malheureux tentaient de rejoindre l'île grecque de Kos. (15 septembre 2015)
Quelque 22 personnes, dont quatre enfants, se sont à nouveau noyées au large de la Turquie. Les malheureux tentaient de rejoindre l'île grecque de Kos. (15 septembre 2015)
archives, photo d'illustration, AFP
Loin de la pauvreté extrême, nombre des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés frappant aux portes du vieux continent étudiaient à l'université ou disposaient d'un bon travail avant d'être jetés sur les routes de l'exil. (14 septembre 2015)
Loin de la pauvreté extrême, nombre des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés frappant aux portes du vieux continent étudiaient à l'université ou disposaient d'un bon travail avant d'être jetés sur les routes de l'exil. (14 septembre 2015)
Keystone
Il y a eu des heurts entre policiers et migrants hier soir sur l'île grecque de Lesbos (8 septembre 2015).
Il y a eu des heurts entre policiers et migrants hier soir sur l'île grecque de Lesbos (8 septembre 2015).
AFP
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Keystone
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Keystone
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Keystone
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos.  La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Près de 15 à 17'000 réfugiés se pressent sur l'île grecque Lesbos. La situation est «au bord de l'explosion», a indiqué lundi le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas. (7 septembre 2015)
Keystone
Le patron de la banque de Finlande, Erkki Liikanen, va participer à hauteur de 10'000 euros à la récolte de dons en faveur des migrants, ce qui correspond à un mois de son salaire. (7 septembre 2015)
Le patron de la banque de Finlande, Erkki Liikanen, va participer à hauteur de 10'000 euros à la récolte de dons en faveur des migrants, ce qui correspond à un mois de son salaire. (7 septembre 2015)
Keystone
Quatre passeurs présumés ont été arrêtés après le naufrage d'un bateau mercredi qui a coûté la vie à 12 migrants, dont le petit Aylan (photo), et son frère de 5 ans. Des images qui ont provoqué une onde de choc dans le monde entier. (3 septembre 2015)
Quatre passeurs présumés ont été arrêtés après le naufrage d'un bateau mercredi qui a coûté la vie à 12 migrants, dont le petit Aylan (photo), et son frère de 5 ans. Des images qui ont provoqué une onde de choc dans le monde entier. (3 septembre 2015)
Keystone
Aucune nation européenne ne figure dans les 10 pays qui recueillent le plus de réfugiés. (Jeudi 3 septembre 2015)
Aucune nation européenne ne figure dans les 10 pays qui recueillent le plus de réfugiés. (Jeudi 3 septembre 2015)
Keystone
L'Europe est sous le choc après la découverte hier du corps d'un petit Syrien de trois ans sur une plage de Bodrum en Turquie. Le malheureux était sur un bateau qui a fait naufrage. Son frère de 5 ans et une dizaine d'autres personnes sont mortes aussi noyées. (3 septembre 2015)
L'Europe est sous le choc après la découverte hier du corps d'un petit Syrien de trois ans sur une plage de Bodrum en Turquie. Le malheureux était sur un bateau qui a fait naufrage. Son frère de 5 ans et une dizaine d'autres personnes sont mortes aussi noyées. (3 septembre 2015)
Keystone
L'UNICEF lance un appel à davantage d'aide. «Malgré les efforts du gouvernement et de partenaires sur le terrain, ils ont besoin de plus d'eau et d'un meilleur accès aux installations sanitaires», a affirmé l'agence de l'ONU. (Mardi 1 septembre)
L'UNICEF lance un appel à davantage d'aide. «Malgré les efforts du gouvernement et de partenaires sur le terrain, ils ont besoin de plus d'eau et d'un meilleur accès aux installations sanitaires», a affirmé l'agence de l'ONU. (Mardi 1 septembre)
AFP
Durant le printemps arabe, l'Italie avait été confrontée à un afflux exceptionnel de migrants, près de 55'300 d'entre eux ayant débarqué sur l'île de Lampedusa. (31 mai 2015)
Durant le printemps arabe, l'Italie avait été confrontée à un afflux exceptionnel de migrants, près de 55'300 d'entre eux ayant débarqué sur l'île de Lampedusa. (31 mai 2015)
Keystone
Entre 300 et 400 migrants à destination de Munich ont été bloqués à la frontière autrichienne. (Lundi 31 août)
Entre 300 et 400 migrants à destination de Munich ont été bloqués à la frontière autrichienne. (Lundi 31 août)
Keystone
Arrivés au Pirée, les migrants prennent la route d'Athènes, puis rallient la Macédoine, où des trains les transportent vers la Serbie. Leur but: entrer dans l'Union européenne par la Hongrie. (25 août 2015)
Arrivés au Pirée, les migrants prennent la route d'Athènes, puis rallient la Macédoine, où des trains les transportent vers la Serbie. Leur but: entrer dans l'Union européenne par la Hongrie. (25 août 2015)
Keystone
Un bateau transportant environ 300 migrants a fait naufrage jeudi 27 août 2015 en Libye. 76 Migrants auraient trouvé la mort.
Un bateau transportant environ 300 migrants a fait naufrage jeudi 27 août 2015 en Libye. 76 Migrants auraient trouvé la mort.
Keystone
Ce 26 août 2015, une cinquantaine de cadavres ont été découverts dans la cale d'une embarcation au large de la Libye. Photo d'illustration. (mercredi 26 août 2015)
Ce 26 août 2015, une cinquantaine de cadavres ont été découverts dans la cale d'une embarcation au large de la Libye. Photo d'illustration. (mercredi 26 août 2015)
AFP
Le gouvernement grec, dépassé par les flux migratoires depuis plusieurs mois, a relogé lundi plus de 200 migrants qui campaient dans un parc du centre d'Athènes. (Lundi 17 août 2015)
Le gouvernement grec, dépassé par les flux migratoires depuis plusieurs mois, a relogé lundi plus de 200 migrants qui campaient dans un parc du centre d'Athènes. (Lundi 17 août 2015)
AFP
Samedi matin, la marine italienne avait porté secours à des migrants en difficulté sur une barque de pêche entre la Libye et l'île italienne de Lampedusa. Les secours ont découvert près de 50 corps de clandestins asphyxiés au fond de la cale du bateau de pêche. Les 313 migrants secourus ainsi que les corps des malheureux sont arrivés ce lundi à Catane. (17 août 2015)
Samedi matin, la marine italienne avait porté secours à des migrants en difficulté sur une barque de pêche entre la Libye et l'île italienne de Lampedusa. Les secours ont découvert près de 50 corps de clandestins asphyxiés au fond de la cale du bateau de pêche. Les 313 migrants secourus ainsi que les corps des malheureux sont arrivés ce lundi à Catane. (17 août 2015)
AFP
Des migrants s'apprêtent à embarquer sur un navire sur l'ile de Kos. (Samedi 15 août 2015)
Des migrants s'apprêtent à embarquer sur un navire sur l'ile de Kos. (Samedi 15 août 2015)
AFP
La police au milieu d'une foule de migrants et de réfugiés pendant une procédure d'enregistrement sur l'île de Kos. (Vendredi 14 août 2015)
La police au milieu d'une foule de migrants et de réfugiés pendant une procédure d'enregistrement sur l'île de Kos. (Vendredi 14 août 2015)
Alkis Konstantinidis, Reuters
Sur l'île de Lesbos proche de la Turquie, des Afghans attendent avant d'être enregistrés par la police. L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés estime que la Grèce a reçu plus de 107'000 migrants et réfugiés cette année, plus du double que le nombre comptabilisé en 2014. (Vendredi 14 août 2015)
Sur l'île de Lesbos proche de la Turquie, des Afghans attendent avant d'être enregistrés par la police. L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés estime que la Grèce a reçu plus de 107'000 migrants et réfugiés cette année, plus du double que le nombre comptabilisé en 2014. (Vendredi 14 août 2015)
Yiannis Kourtoglou, Reuters
Des réfugiés syriens accostent sur la plage de l'île grecque de Kos. (Vendredi 14 août 2015)
Des réfugiés syriens accostent sur la plage de l'île grecque de Kos. (Vendredi 14 août 2015)
Yannis Behrakis, Reuters
C'est sur des canots pneumatiques que de nombreux migrants et réfugiés atteignent les côtes des îles grecques après avoir traversé la mer Égée depuis la Turquie. (Vendredi 14 août 2015)
C'est sur des canots pneumatiques que de nombreux migrants et réfugiés atteignent les côtes des îles grecques après avoir traversé la mer Égée depuis la Turquie. (Vendredi 14 août 2015)
Yannis Behrakis, Reuters
Un navire qui transportait au moins 600 migrants a fait naufrage au large des côtes libyennes. Les opérations de sauvetage ont mobilisé sept bateaux et des hélicoptères. Quelque 200 personnes sont encore portées disparues. (Jeudi 5 août 2015)
Un navire qui transportait au moins 600 migrants a fait naufrage au large des côtes libyennes. Les opérations de sauvetage ont mobilisé sept bateaux et des hélicoptères. Quelque 200 personnes sont encore portées disparues. (Jeudi 5 août 2015)
Darrin Zammit Lupi, Reuters
Plus de 1800 migrants ont été secourus et treize morts récupérés le lundi 28 juillet 2015 au cours de cinq opérations réalisées dans le bras de mer entre l'Italie et l'Afrique du Nord. Ici, un navire de la garde côtière grecque sauve une embarcation de migrants qui tentent d'approcher les côtes turques de l'île grecque de Kos. (Le 20 juillet 2015)
Plus de 1800 migrants ont été secourus et treize morts récupérés le lundi 28 juillet 2015 au cours de cinq opérations réalisées dans le bras de mer entre l'Italie et l'Afrique du Nord. Ici, un navire de la garde côtière grecque sauve une embarcation de migrants qui tentent d'approcher les côtes turques de l'île grecque de Kos. (Le 20 juillet 2015)
AFP
Le poste-frontière franco-italien de Ventimiglia où des réfugiés campent après qu'on leur ait refusé l'accès à la France. Le rapport du Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU est effarant: il y a 83% de migrants en plus au premier semestre 2015 que durant la même période l'année d'avant, en 2014. (Mercredi 1er juillet 2015)
Le poste-frontière franco-italien de Ventimiglia où des réfugiés campent après qu'on leur ait refusé l'accès à la France. Le rapport du Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU est effarant: il y a 83% de migrants en plus au premier semestre 2015 que durant la même période l'année d'avant, en 2014. (Mercredi 1er juillet 2015)
Valery Hache, AFP
Des militaires belges au poste d'observation, lors de l'opération Triton de l'UE. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont entériné le lancement d'une mission navale de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée. (Lundi 22 juin 2015)
Des militaires belges au poste d'observation, lors de l'opération Triton de l'UE. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont entériné le lancement d'une mission navale de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée. (Lundi 22 juin 2015)
AFP
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi en Allemagne, en Italie et en France pour montrer leur solidarité avec les migrants en Europe et contre l'austérité en Grèce. Ici à Paris, plusieurs centaines de personnes ont battu le pavé. (Samedi 20 juin 2015)
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi en Allemagne, en Italie et en France pour montrer leur solidarité avec les migrants en Europe et contre l'austérité en Grèce. Ici à Paris, plusieurs centaines de personnes ont battu le pavé. (Samedi 20 juin 2015)
AFP
Des artistes militants ont enterré dans des cimetières berlinois des migrants morts en Méditerranée, pour ramener «au cœur de l'Europe ces victimes de la politique européenne de repli sur soi». (Vendredi 19 juin 2015)
Des artistes militants ont enterré dans des cimetières berlinois des migrants morts en Méditerranée, pour ramener «au cœur de l'Europe ces victimes de la politique européenne de repli sur soi». (Vendredi 19 juin 2015)
AFP
Un navire de la marine italienne avec à son bord des migrants récupérés sur de frêles embarcations. Les Etats membres de l'UE sont en pleins préparatifs pour lancer une opération navale de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée. (Mardi 16 juin 2015)
Un navire de la marine italienne avec à son bord des migrants récupérés sur de frêles embarcations. Les Etats membres de l'UE sont en pleins préparatifs pour lancer une opération navale de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée. (Mardi 16 juin 2015)
Reuters
Amnesty International dénonce dans un rapport l'«échec honteux» de l'action de la communauté internationale face à la «pire crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale».
Amnesty International dénonce dans un rapport l'«échec honteux» de l'action de la communauté internationale face à la «pire crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale».
Keystone
L'Union européenne lance son opération navale en Méditerranée. Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 34 500 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l'année et quelque 1770 sont décédés ou ont disparu en mer. (18 mai 2015).
L'Union européenne lance son opération navale en Méditerranée. Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 34 500 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l'année et quelque 1770 sont décédés ou ont disparu en mer. (18 mai 2015).
Reuters
Un navire italien au secours de migrants à la dérive au large de la Sicile. L'Union européenne va lancer l'opération navale, intitulée EU Navfor Med, pour «casser» l'activité des trafiquants qui exploitent la détresse des migrants. (Lundi 18 mai 2015)
Un navire italien au secours de migrants à la dérive au large de la Sicile. L'Union européenne va lancer l'opération navale, intitulée EU Navfor Med, pour «casser» l'activité des trafiquants qui exploitent la détresse des migrants. (Lundi 18 mai 2015)
AFP
Une semaine après la tragédie en Méditerranée, Ban Ki-moon, Matteo Renzi et Federica Mogherini vont se réunir «à bord du navire de la marine San Gusto» au large de la Sicile. (27 avril 2015)
Une semaine après la tragédie en Méditerranée, Ban Ki-moon, Matteo Renzi et Federica Mogherini vont se réunir «à bord du navire de la marine San Gusto» au large de la Sicile. (27 avril 2015)
DR, AFP
Une semaine après la tragédie en Méditerranée, le secrétaire général de l'ONU, le chef du gouvernement italien et la cheffe de la diplomatie de l'Union européenne vont se réunir «à bord du navire de la marine San Gusto» au large de la Sicile. (27 avril 2015)
Une semaine après la tragédie en Méditerranée, le secrétaire général de l'ONU, le chef du gouvernement italien et la cheffe de la diplomatie de l'Union européenne vont se réunir «à bord du navire de la marine San Gusto» au large de la Sicile. (27 avril 2015)
AFP
L'interrogatoire du commandant tunisien du chalutier qui a fait naufrage avec 800 migrants à bord a débuté en Sicile (Vendredi 24 avril 2015)
L'interrogatoire du commandant tunisien du chalutier qui a fait naufrage avec 800 migrants à bord a débuté en Sicile (Vendredi 24 avril 2015)
AFP
Les cercueils des 24 migrants dont les corps ont pu être récupérés étaient exposés lors de la cérémonie à Malte (jeudi 23 avril).
Les cercueils des 24 migrants dont les corps ont pu être récupérés étaient exposés lors de la cérémonie à Malte (jeudi 23 avril).
AFP
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et la cheffe de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, mercredi 22 avril 2015. L'UE va chercher les moyens de combattre les «esclavagistes» en Libye. (Mercredi 22 avril 2015)
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et la cheffe de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, mercredi 22 avril 2015. L'UE va chercher les moyens de combattre les «esclavagistes» en Libye. (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Des militants d'Amnesty International,dans des sacs mortuaires, sur la plage de Brighton, dans le sud de l'Angleterre, pays où l'ONG internationale a son siège.  (Mercredi 22 avril 2015)
Des militants d'Amnesty International,dans des sacs mortuaires, sur la plage de Brighton, dans le sud de l'Angleterre, pays où l'ONG internationale a son siège. (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Ils ont aussi disposé des centaines de sacs destinés à recueillir les dépouilles des victimes. (Mercredi 22 avril 2015)
Ils ont aussi disposé des centaines de sacs destinés à recueillir les dépouilles des victimes. (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty international France, avec le rapport dénonçant les «naufrages de la honte». (Mercredi 22 avril 2015)
Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty international France, avec le rapport dénonçant les «naufrages de la honte». (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Un manifestant réclame l'ouverture de couloirs humanitaires devant le parlement à Rome. Un appel qui répond à celui d'Amnesty International réclamant une opération humanitaire internationale. (Mercredi 22 avril 2015)
Un manifestant réclame l'ouverture de couloirs humanitaires devant le parlement à Rome. Un appel qui répond à celui d'Amnesty International réclamant une opération humanitaire internationale. (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Dans un rapport dénonçant les «naufrages de la honte», Amnesty International dénonce en particulier les conséquences dramatiques de la fin de Mare Nostrum. L'opération italienne de sauvetage des migrants lancée en 2013 à la suite des tragédies autour de l'île de Lampedusa a été abandonnée en octobre 2014, après le refus de membres de l'UE de participer à son coût opérationnel. (Mercredi 22 avril 2015)
Dans un rapport dénonçant les «naufrages de la honte», Amnesty International dénonce en particulier les conséquences dramatiques de la fin de Mare Nostrum. L'opération italienne de sauvetage des migrants lancée en 2013 à la suite des tragédies autour de l'île de Lampedusa a été abandonnée en octobre 2014, après le refus de membres de l'UE de participer à son coût opérationnel. (Mercredi 22 avril 2015)
AFP
Ces migrants, parqués dans la prison libyenne de Abou Salim, espéraient rejoindre l'Europe par bateau. (Mardi 21 avril 2015)
Ces migrants, parqués dans la prison libyenne de Abou Salim, espéraient rejoindre l'Europe par bateau. (Mardi 21 avril 2015)
AFP
Une secouriste italienne avec dans ses bras un enfant rescapé d'un naufrage au large de la Sicile. (Mardi 21 avril 2015)
Une secouriste italienne avec dans ses bras un enfant rescapé d'un naufrage au large de la Sicile. (Mardi 21 avril 2015)
Keystone
Des gardes-côtes italiens lancent des gilets de sauvetage à des migrants entassés dans une embarcation au large de la Sicile. (Mardi 21 avril 2015)
Des gardes-côtes italiens lancent des gilets de sauvetage à des migrants entassés dans une embarcation au large de la Sicile. (Mardi 21 avril 2015)
AFP
1 / 81

Des artistes militants ont enterré dans des cimetières berlinois des migrants morts en Méditerranée, pour ramener "au cœur de l'Europe" "ces victimes de la politique européenne de repli sur soi", ont-ils expliqué vendredi 19 juin.

Vendredi à la mi-journée, un Syrien de 60 ans mort en Méditerranée a ainsi été inhumé dans un cimetière du centre de Berlin, au cours d'une cérémonie conduite par un imam, a constaté un journaliste de l'AFP. Plusieurs dizaines de personnes y ont participé.

«Ce sont des crimes »

«Il y en a qui parlent d'accidents en Méditerranée, ou d'une tragédie, mais ce ne sont absolument pas des accidents, ce sont des crimes (...), qui se produisent soi-disant en notre nom, au nom de tous les Européens», a expliqué Philipp Ruch, animateur du collectif «Centre pour la beauté politique», lors d'une conférence de presse.

«Or je ne connais personne qui dise qu'en son nom, des gens doivent mourir aux frontières de l'Europe», a-t-il ajouté. Les membres du collectif assurent avoir obtenu l'accord de la famille du défunt et effectué toutes les démarches juridiques et administratives leur permettant de transporter le corps depuis la Sicile vers l'Allemagne.

«Régime européen de défense»

Selon eux, il n'avait même pas été enterré, mais a passé «six semaines en chambre froide». Sur son site internet, pour expliquer cette action intitulée «Die Toten kommen» («Les morts arrivent»), le collectif affirme vouloir ramener «ces victimes de la politique européenne de repli sur soi», des «frontières extérieures de l'Europe» jusqu'à son coeur, jusqu'au «centre de commandes de ce régime européen de défense».

L'imam berlinois Abdallah Hajjir qui conduisait la cérémonie a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une «manifestation», mais d'un «vrai moment pour réfléchir». «Je suis là en tant qu'imam pour enterrer cet homme avec honneur» et pour rendre hommage à ces gens qui «voulaient une vie meilleure, mais ont trouvé la mort», a-t-il déclaré devant la tombe.

«Réveiller la société civile»

Le «Centre pour la beauté politique» avait déjà procédé à un premier enterrement mardi à Berlin. Il entend organiser un rassemblement dimanche devant la chancellerie. «Nous avons besoin de cette surface devant la chancellerie pour créer un cimetière, un lieu de commémoration pour les toutes les victimes de ce verrouillage militaire de l'Europe», a affirmé M. Ruch. Il espère que cette action va «réveiller la société civile».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.