Une militante torse nu contre Porochenko

Bal de ViennePour protester contre la présence du président ukrainien au bal de Vienne, une militante a fait une apparition torse nu.

La militante, sur le torse de laquelle était écrit «Poroshenko get the fuk out» («Dégage Porochenko»), a été évacuée par des policiers. (Jeudi 8 février 2018)

La militante, sur le torse de laquelle était écrit «Poroshenko get the fuk out» («Dégage Porochenko»), a été évacuée par des policiers. (Jeudi 8 février 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une militante a fait scandale jeudi à Vienne en faisant irruption torse nu à un bal de la haute société viennoise retransmis à la télévision pour protester contre la présence du président ukrainien Petro Porochenko.

La militante, sur le torse de laquelle était écrit «Poroshenko get the fuk out» («Dégage Porochenko»), a été évacuée par des policiers sous les yeux intrigués d'invités sur leur 31. M. Porochenko était l'un des plusieurs milliers d'invités du Bal de l'Opéra, l'un des grands moments de la saison mondaine viennoise.

Comme chaque année, la soirée s'est ouverte à l'Opéra de Vienne par la danse des 150 débutantes, toutes de blanc vêtues, au bras de leurs cavaliers en queue de pie. Etaient présents le chancelier Sebastian Kurz et le président Alexander Van der Bellen, mais aussi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar et l'actrice américaine Melanie Griffith. (afp/nxp)

Créé: 09.02.2018, 00h16

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.