Un millier de migrants à la frontière du Mexique

Etats-UnisDes centaines de Cubains affluent en vue d'avoir une vie meilleure aux Etats-Unis. Au sud du Mexique, des Honduriens, Salvadoriens, Nicaraguayens et Guatémaltèques sont en route.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un millier de migrants cubains sont arrivés dans la ville mexicaine de Ciudad Juarez à la frontière avec les Etats-Unis et 400 autres ont rejoint une importante caravane de Centreaméricains qui avance vers le territoire américain dans le sud-est du Mexique, ont rapporté jeudi des sources officielles.

«Les Cubains ont commencé à arriver lundi avec environ 260 personnes, mardi 252, hier (mercredi) 350 et aujourd'hui (jeudi) 130 migrants enregistrés. Un autre groupe est en attente d'enregistrement», a indiqué Enrique Valenzuela, coordinateur d'un organisme qui prend en charge les migrants de Chihuahua, l'Etat où se trouve Ciudad Juarez.

Nombre de ces Cubains qui entendent demander l'asile aux Etats-Unis sont venus en famille.

Parallèlement, dans l'extrême sud du Mexique, environ 5000 migrants de diverses nationalités ont formé plusieurs caravanes et traversent l'Etat du Chiapas, à la frontière avec le Guatemala, vers le territoire américain, selon l'Institut national de migration (INM).

Jeudi, environ 400 Cubains ont rejoint l'une de ces caravanes - composée d'Honduriens, de Salvadoriens, de Nicaraguayens et de Guatémaltèques -, dans la municipalité de Tuzantan, après que la police les a empêchés de continuer leur voyage vers le nord à bord d'autobus.

Des centaines de milliers de migrants, notamment d'Amérique centrale, franchissent chaque année la frontière sud du Mexique avec pour but de parvenir aux Etats-Unis à la recherche d'une vie meilleure.

Le gouvernement mexicain a annoncé mercredi qu'il allait commencer à distribuer des titres de séjour «régionaux» limitant les déplacements de ces migrants aux Etats du sud du pays, avec pour objectif d'empêcher leur marche vers les Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump - qui a déployé des militaires à la frontière avec le Mexique et veut construire un mur pour tenir à distance les migrants clandestins -, exhorte régulièrement le Mexique à arrêter les clandestins sur son sol et a menacé à de multiples reprises de fermer la frontière entre les deux pays. (afp/nxp)

Créé: 19.04.2019, 08h03

Articles en relation

Les migrants n'attendront plus au Mexique

Etats-Unis Un juge de San Francisco a retoqué lundi cette mesure prise par le gouvernement Trump en janvier. Plus...

Une milice US patrouille en attendant le mur

Mexique Pour éviter l'entrée illégale de migrants aux Etats-Unis, des Américains se sont donnés rendez-vous à la frontière pour faire le guet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.