Un missile israélien s'abat en Syrie

Moyen-OrientTsahal affirme avoir riposté à un tir de missile en menant une attaque sur la province de Qouneitra, en Syrie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un missile israélien s'est abattu lundi soir sur la province syrienne de Qouneitra, dans le sud du pays, faisant des blessés, indiqué l'agence officielle Sana. Tel Aviv a confirmé avoir mené une attaque, affirmant riposter à un tir de missile effectué depuis la région visée contre un de ses avions.

«Un missile israélien a visé (la colline de) Tell al-Chaar à Qouneitra», a indiqué Sana, faisant état d'un «véhicule militaire visé et de blessés». La province de Qouneitra est limitrophe du plateau du Golan, dont la majeure partie est annexée et occupée par Israël en violation du droit international.

Le missile tiré à partir du territoire syrien «est tombé en Syrie et la mission de l'avion de chasse israélien a été accomplie», écrit l'armée israélienne dans un communiqué. Peu auparavant, les médias d'Etat syriens avaient indiqué qu'un missile israélien s'était abattu sur la province de Qouneitra (sud), tuant un soldat et faisant des blessés.

Précédent

Selon des sources syriennes, des avions israéliens avaient tiré des missiles il y a dix jours contre une position de l'armée du régime syrien dans la province de Qouneitra (sud), la deuxième attaque de ce type en deux jours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réagi à cette attaque affirmant que la politique du pays «est claire: nous n'accepterons aucune agression contre nous et nous réagirons avec force (à toute agression)», selon un communiqué de son bureau. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2019, 23h34

Articles en relation

23 civils tués dans des frappes sur Idleb

Syrie L'OSDH rapporte qu'au moins 51 soldats pro-régime et 36 djihadistes ont été tués en 24 heures en Syrie. A Idleb, 23 civils ont péri. Plus...

«Aucune preuve» d'une nouvelle attaque chimique

Syrie Malgré les affirmations de Washington selon lesquelles Damas aurait perpétré une attaque chimique dans le nord-ouest de la Syrie, l'OSDH invite à la prudence. Plus...

Idleb: crainte d'une catastrophe humanitaire

Syrie L'ONU s'inquiète des conséquences des violences à Idleb, en Syrie. Moscou dément viser des civils. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.