Mitt Romney affirme qu'il va voter contre Trump

Procès en destitution À quelques heures du verdict, le sénateur républicain a déclaré qu'il allait se prononcer en faveur de la destitution du président américain.

«Je suis conscient que certains dans mon parti vont vigoureusement désapprouver ma décision», souligne Mitt Romney.

«Je suis conscient que certains dans mon parti vont vigoureusement désapprouver ma décision», souligne Mitt Romney. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sénateur républicain Mitt Romney a annoncé mercredi qu'il voterait, à contre-courant de son parti, en faveur de la destitution de Donald Trump, à quelques heures de l'acquittement attendu du président américain.

«Une agression flagrante»

«Le président s'est rendu coupable d'un horrible abus de la confiance du public», a dit dans l'hémicycle du Sénat l'ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2012.

«Je suis conscient que certains dans mon parti vont vigoureusement désapprouver ma décision et que, dans certains milieux, je serai dénoncé avec vigueur», a ajouté le sénateur de l'Utah, qui pourrait bien être le seul élu républicain à faire défection lors du verdict.

Mais, a poursuivi cet élu de confession mormone, sa «conscience» et sa «foi» l'obligent à respecter son serment d'impartialité, prononcé il y a près de trois semaines en ouverture de ce procès historique.

La conduite du président était «une agression flagrante des droits électoraux, de la sécurité nationale et de nos valeurs fondamentales: corrompre une élection pour se maintenir au pouvoir est peut-être la plus grave et destructrice du serment» de président, a-t-il assené.

Salué par les démocrates

La semaine dernière, il avait déjà voté avec les démocrates et sa consoeur Susan Collins - qui cette fois votera l'acquittement - pour convoquer de nouveaux témoins au procès. La motion avait toutefois été rejetée.

Son discours a été immédiatement salué par les démocrates. «Alors que de nombreuses personnes se demandaient s'il restait de l'honneur dans la vie publique, Mitt Romney s'est levé», a tweeté le sénateur Chris Murphy.

Le fils du président, Donald Trump Junior, a en revanche demandé son exclusion du parti républicain. «Mitt Romney est amer parce qu'il ne sera jamais président. Il était trop faible pour battre les démocrates et il les rejoint aujourd'hui», a-t-il taclé. (afp/nxp)

Créé: 05.02.2020, 21h09

Articles en relation

Trump se vante au Congrès, Pelosi le snobe

États-Unis Le président américain a tenu mardi son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès, dans une ambiance tendue. Nancy Pelosi a déchiré son discours. Plus...

Destitution: l'acquittement de Trump en vue

Etats-Unis Le Sénat a rejeté la motion démocrate visant à obtenir le droit de convoquer des témoins au procès en destitution de Donald Trump. Plus...

Bataille des témoins avant un vote-clé

Destitution de Trump Il faudrait que quatre sénateurs républicains joignent les démocrates pour qu'une motion sur la convocation de témoins passe vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.